Thursday, November 19, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Football-Feminin: ”Nou pa kapab anko” c’est le cri de désespoir des joueuses du centre FIFA Goal de la FHF

[Par  Gesner Jean Marie et Emmanuel Merson] Depuis la suspension du Président de la FHF, Dr Yves Jean Bart, par…

By Redaction , in SPORT , at November 19, 2020 Tags: , ,

img

[Par  Gesner Jean Marie et Emmanuel Merson]

Depuis la suspension du Président de la FHF, Dr Yves Jean Bart, par la FIFA, tout va mal à la fédération haïtienne de football avec un président provisoire, Varieno St Fleur, et l’homme à tout faire, le secrétaire général, Carlo Marcelin.

Dans une vidéo de 3 minutes 20 secondes qui devient virale sur les réseaux sociaux, le mardi 17 novembre 2020, on peut constater quatre joueuses de moins de 20 ans de la sélection nationale haïtienne qui interprètent le tout dernier morceau du chanteur Cadillac, feat Buteau Jean Garmel, *Nou pa kapab anko* mais avec leur propre lyrique.

Assises sur une chaise, Flerodinia Surpris, Melchie Daelle Dumornay, pour ne citer que celles-là, leur visage traduisent, avec facilité la tristesse, désolation et misère que ces jeunes espoirs du pays endurent . *” Nou se dè jenn ki anndan Ranch la kap chache lavi, pesonn pa voye je sou nou nap pase mati”* c’est par ces phrases que ses jeunes ambassadrices du pays ont débuté leur chanson. Dans cette vidéo de 3 minutes 20 secondes, les filles retracent leur réalité calamiteuse au Ranch de La Croix des bouquets pendant ces sept derniers mois.

Selon certains, le centre FIFA Goal de La Croix des bouquets est exploité par l’inévitable Carlo Marcelin. Pas de matériels pour les encadreurs, on se le rappel, lors de la conférence de presse du 7 octobre 2020, les entraîneurs du centre avait déploré le manque de moyens techniques au “Camp Nou” pour travailler avec les jeunes, deux ballons usagés pour 53 jeunes, pourtant, la fifa avait donné une deuxième tranche de 500.000 dollars américain comme financement, en avril 2020, qui auraient été gaspillés ou détournés par le secrétariat général, empêchant la conclusion de l’audit de la FIFA depuis plus de deux mois.

Les jeunes n’ont de soins au Camp Nou. Ils sont malades et ne peuvent pas recevoir soins médicaux. À titre d’exemple, Tabita Joseph, avait passé environ 6 mois au Ranch sans jouer au football à cause d’une blessure non soignée.

Après environ 20 ans, la fédération haïtienne de football est en débandade, avec le seul chef impuissant- tout puissant qui ne sait, ni diriger, ni administrer, mais à lui seul, il fait tout, sous les yeux impuissants du président provisoire, Varieno Saint Fleur.

Les Organisations de défenses des droits humains, le ministère de la jeunesse des sports et de l’Action civique, les organisations de défense des droits des femmes et le ministère à la condition féminine et droits des femmes doivent être interpellés sur le sort macabre et la situation désastreuse  de ces jeunes filles et garçons qui sont en situation de misère au “Camp Nou”, ranch de la Croix-des-Bouquets.

En attendant le verdict du tribunal de la FIFA contre le Directeur technique, Wilner Etienne, Nella Louis, Yvette Félix et Yves Jean Bart (Dadou) sous sanction, les joueuses doivent continuer à vivre. Mais à quand un bon traitement pour les joueuses au Camp Nou, qui déplorent leur mode de vie misérable à travers l’interprétation de cette chanson * Nou pa kapab anko*

Emmanuel Merson/ Gesner Jean Marie
merson@goals9.com/jeanmarie2220@yahoo.fr

The post Football-Feminin: ”Nou pa kapab anko” c’est le cri de désespoir des joueuses du centre FIFA Goal de la FHF appeared first on GOALS9.

%d bloggers like this: