Friday, September 4, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


WhatsApp lance une nouvelle fonctionnalité pour combattre les FakeNews

WhatsApp propose un outil pour aider ses utilisateurs à identifier les informations douteuses en leur proposant désormais de rechercher le…

By Ody BIEN EUGENE , in ACTUALITÉS , at August 5, 2020 Tags: , , ,

img

WhatsApp propose un outil pour aider ses utilisateurs à identifier les informations douteuses en leur proposant désormais de rechercher le contenu d’un message sur le Web.

L’application , qui a été contrainte de faire face à la propagation de la désinformation sur sa plate-forme ces dernières années, a introduit plusieurs fonctionnalités et imposé des restrictions pour mieux contrôler le flux au cours de l’année écoulée.

En avril, WhatsApp a mis en place une restriction supplémentaire sur la fréquence à laquelle un message pouvait être partagé sur sa plate-forme. WhatsApp a déclaré que tout message qui a été transféré cinq fois ou plus sera désormais confronté à une nouvelle limite qui empêchera un utilisateur de le transférer vers plus d’un chat (contact) à la fois. Des semaines plus tard, le volume de messages «hautement transférés» avait déjà chuté de 70% dans le monde, a-t-il affirmé.

Maintenant WhatsApp va encore plus loin en intégrant dans sa messagerie une nouvelle fonctionnalité, appelée «recherche sur le Web». Pour pousser les utilisateurs à vérifier les informations parfois douteuses qu’ils reçoivent sur la messagerie, elle offre la possibilité de rechercher le contenu du message sur Google.

En appuyant sur l’icône figurant une loupe, présent juste à côté du message, ils pourront lancer une requête sur Google avec le contenu du message. Les utilisateurs y trouveront des informations et des sources complémentaires concernant le contenu du message reçu, rendant ainsi l’identification des fakes news plus aisée. (La fonctionnalité ne prend actuellement pas en charge la recherche d’images et de vidéos.)

Le service appartenant à Facebook a permis aux utilisateurs du Brésil, d’Italie, d’Irlande, du Mexique, d’Espagne, du Royaume-Uni et des États-Unis de cliquer sur une icône en forme de loupe à côté des messages fréquemment transférés – ceux qui ont été transférés au moins cinq fois – à rechercher leur contenu sur le Web et les vérifier.

La fonctionnalité, disponible sur les applications Android, iOS et Web de WhatsApp, est en phase pilote, a déclaré la plate-forme de messagerie. On ne sait toujours pas dans quel délai WhatsApp a l’intention de déployer cette fonctionnalité, qu’il a commencé à tester il y a plusieurs mois, aux utilisateurs du monde entier.

%d bloggers like this: