Saturday, October 17, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Vidéo | Miami – Floride : Joe Biden à  »Little Haïti » pour courtiser l’électorat haitiano-américain

Tweet Biden déclare que la communauté haïtienne pourrait livrer le coup de grâce à Trump. Trump a reçu environ 20%…

By Rezo Nodwes , in ACTUALITÉS , at October 6, 2020 Tags: ,

img

Biden déclare que la communauté haïtienne pourrait livrer le coup de grâce à Trump.

Trump a reçu environ 20% des voix des Américanos-haïtiens de Floride en 2016, bien plus que des autres électeurs noirs.

Lundi 5 octobre 2020 ((rezonodwes.com))– Le candidat démocrate à la présidence Joe Biden a courtisé lundi les électeurs haïtiens résidant en Floride, l’un des états les plus convoités par les deux rivaux dans la course à la Maison Blanche.

Biden, dans une course serrée contre Trump en Floride, a indiqué que chaque vote dans chaque communauté compte.

«Mes amis, la communauté haïtienne seule – si le taux de participation est comme la dernière fois – la communauté haïtienne elle-même pourrait déterminer le résultat de cette élection», a déclaré Biden. «Ne serait-ce pas une ironie, l’ironie de toutes les ironies, si à la veille des élections il s’avérait que les Haïtiens livraient le coup de grâce lors de cette élection.»

Dans les périmètres de Little Haiti Cultural Center, où l’événement se déroulait, Biden a porté un masque noir. Il a pris la parole pendant environ 10 minutes, et a promis de se souvenir de la communauté et de ses besoins s’il est élu le 3 novembre prochain. «Little Haiti grandit et prospère, tout Miami-Dade prospère. Personne ne perd. Tout le monde y gagne », a-t-il martelé.

Avant que Biden n’entame son voyage en Floride lundi, sa campagne a publié son «engagement envers les Américano-haïtiens» et a offert un contraste avec Trump, arguant que le président «a poursuivi des politiques qui sapent les intérêts américains et blessent et ne respectent pas des millions d’Haïtiens américains aux États-Unis« .

Les Américanos-haïtiens sont en grande partie démocrates. Mais les principaux républicains de Floride ont passé des années à courtiser la communauté haïtienne et, en 2016, le candidat de l’époque, Donald Trump, avait promis d’être le «plus grand champion» des Haïtiens-Américains. Trump a reçu environ 20% des voix des Américains haïtiens de Floride en 2016, bien plus que des autres électeurs noirs.

Pourtant, l’administration Trump n’a pas voulu renouveler le statut de protection temporaire, ou TPS, un programme humanitaire qui a permis aux Haïtiens de vivre et de travailler légalement aux États-Unis après une série de calamités survenues dans leur pays. La campagne Biden a déclaré que s’il était élu, les décisions TPS de l’administration Trump seraient revues. Biden, alors vice-président, avait visité Little Haiti à Miami après le tremblement de terre de 2010 pour annoncer le TPS pour les ressortissants haïtiens éligibles.

«La chose la plus importante que nous voulions préciser est que nous voulions nous assurer que le statut de protection temporaire était garanti à tous les Haïtiens. Et ce n’est pas le moment de le soulever. Ce n’est pas le moment d’y mettre fin. Écoutez, nous avons les mêmes origines culturelles, les mêmes personnes de foi. Nous croyons aux mêmes choses. Nous honorons la famille. La famille d’abord », a déclaré Biden lors de l’arrêt Little Haiti.

Et en 2018, il a été largement rapporté que le président avait utilisé une vulgarité pour décrire les gens d’Haïti et des pays africains, bien que Trump et la Maison Blanche aient par la suite nié avoir appliqué le terme à Haïti. La déclaration officielle de campagne de Biden sur sa politique haïtienne faisait référence à l’incident. Il a déclaré que Trump «a dénigré le pays et le peuple d’Haïti en le qualifiant de « shit***».

Biden a promis de revoir ou d’annuler plusieurs politiques de l’administration Trump liées à Haïti et aux Américains haïtiens, en plus de TPS. Les expulsions d’immigrants sans-papiers qui vivaient et travaillaient aux États-Unis seraient interrompues et une législation serait élaborée pour « un chemin vers la citoyenneté pour les milliers d’Haïtiens qui ont longtemps élu domicile aux États-Unis. »

%d bloggers like this: