Saturday, October 17, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Une coalition d’anciens maires exige que justice soit rendue à Me Dorval et aux autres victimes de l’insécurité

Tweet Mardi 8 septembre 2020 ((rezonodwes.com))– La Coalition des Anciens Maires d’Haïti (CAMH) exige que justice soit rendue, au plus…

By Rezo Nodwes , in ACTUALITÉS , at September 8, 2020 Tags: ,

img

Mardi 8 septembre 2020 ((rezonodwes.com))– La Coalition des Anciens Maires d’Haïti (CAMH) exige que justice soit rendue, au plus vite, à Me Monferrier Dorval et aussi à toutes les victimes de l’insécurité planifiée et orchestrée pour contraindre le pays au silence.

La Coalition des Anciens Maires d’Haïti (CAMH) s’est fortement indignée de l’assassinat du Maitre Monferrier Dorval. Le bâtonnier de l’Ordre des avocats de Port-au-Prince a été lâchement abattu, vendredi 28 août 2020, chez lui, à Pèlerin 5, zone où habite le président de la République.

Le respectueux spécialiste du droit constitutionnel venait de participer à des émissions radiophoniques où il exprimait ses attachements au pays pour lequel il a consenti d’énormes sacrifices. « Je ne m’appartiens plus. Je fais le sacrifice de ma vie pour servir le pays. J’aime ce pays », a déclaré Me Monferrier Dorval, vendredi matin, au micro de Radio Magik9. Il a reconnu que le pays n’est ni administré ni géré.

L’exécution sommaire du professeur d’Université rappelle les temps forts du régime des Duvalier et témoigne du caractère des moments actuels que traverse Haïti sous l’administration des PHTK. L’assassinat du bâtonnier est survenu dans un contexte où la machine de la répression et des persécutions politiques est dans la rue. Il est à noter que le Président de la République avait indiqué publiquement, dans son souci de changer la constitution, qu’il faut absolument forcer certains citoyens réfractaires à se mettre à l’écart.

La Coalition des Anciens Maires d’Haïti (CAMH) déplore que l’administration Moïse/Joseph n’ait rien fait pour mettre hors d’état de nuire les bandits qui circulent les rues en toute impunité.

L’Etat faillit à sa mission de protéger les vies et biens dans le pays. La population est livrée à elle-même et en fait les frais au quotidien. Attristée de cette énorme perte pour la République, la Coalition des Anciens Maires d’Haïti (CAMH) envoie ses sympathies aux membres de la famille éplorée, à l’Université et à la Basoche durement affectée.

La CAMH exige que justice soit rendue, au plus vite, à Me Monferrier Dorval et aussi à toutes les victimes de l’insécurité planifiée et orchestrée pour contraindre le pays au silence.

Elle appelle toute la société à se lever contre ce plan machiavélique du pouvoir d’obtenir, à tout prix, le silence de la population à la fin de mandat de Jovenel Moïse, soit le 7 février 2021.

Ralph Youri CHEVRY
Président

Witny SUCCES
Porte-parole

Frantz ULYSSE
Secrétaire gnl

%d bloggers like this: