Tuesday, September 8, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Un centre de mentorat à Camp Perrin pour aider les jeunes à concrétiser leur rêve

Un centre de mentorat à Camp Perrin, commune du département du Sud, pour aider les jeunes à concrétiser leur rêve…

By Pierre Emmanuella TANIS , in ACTUALITÉS , at August 10, 2020 Tags: , , , , ,

img

Un centre de mentorat à Camp Perrin, commune du département du Sud, pour aider les jeunes à concrétiser leur rêve

Si on s’habitue à croire que le chemin menant à la réussite est pavé d’embûches et que seuls les plus tenaces et les plus audacieux arrivent au bout, Williamson Syntil croit qu’on peut tous réussir, car en chacun de nous sommeille un génie, un être exceptionnel, impatient de se montrer au grand jour. “Il nous faut simplement l’accompagnement d’un mentor apte à nous aider à fixer et atteindre des objectifs”, confie-t-il lors d’une interview exclusive accordée à Juno7.

En immigrant aux États-Unis après le séisme du 12 janvier 2010, Williamson Syntil a eu le privilège d’avoir un mentor qui l’a aidé à découvrir ses différentes potentialités. Une expérience fructueuse pour le jeune entrepreneur qui investit dans le secteur de l’immobilier. Père de trois enfants,  il réussit déjà très bien sa vie à 27 ans.

Syntil a tout de suite senti que son experience pourrait bien inspirer d’autres jeunes. Une pensée qu’il a rapidement transformée en action avec “Arise project  for Humanity “, une jeune organisation de quatre ans, qui encadre des jeunes leaders issus de différentes communautés. Selon Debora Samentha Zamy , responsable programme de l’organisation Arîse en Haïti , elle dispose déjà de plus de 31 programmes de mentoring avec des jeunes qui encadrent et inspirent d’autres jeunes dans tout le pays.
Un centre de mentorat à Camp Perrin pour aider les jeunes à concrétiser leur rêve

Mais sa vision ne s’arrêtait pas là. Il voulait construire le premier centre de mentorat de la Caraïbes en Haïti. Une possibilité qui lui est offerte avec le concours MarsShot qu’il a remporté haut la main. Et son plus grand rêve à présent est de construire plusieurs “mentoring center” dans le pays.

“Confiance en soi, leadership, réussite”,ce sont les principaux termes qui décrivent  le centre de mentorat que Williamson Syntil va construire à Camp Perrin, une commune située dans le département du Sud où sont originaires ses parents. Outre des formations sur le développement personnel, les jeunes pourront également apprendre l’anglais, l’informatique ainsi que d’autres cours en lignes.

Les travaux de construction ont déjà commencé, annonce Williamson Sintyl sans donner de details concernant le budget  de la construction du centre. L’argent est disponible mais il est difficile de fixer la durée de la construction du bâtiment, car, déjà, ils font face à pas mal d’obstacles ( rareté de matériaux, troubles , etc) qui retardent la construction, explique Williamson Syntil avant d’ajouter que si cela ne tenait qu’à lui, la construction serait achevée avant un an.

Williamson Sintyl est né à Port au Prince où  il a grandi. Il a fait ses etudes classiques au college Bird, collège Catts Pressoir, Collège les Normaliens réunis. Syntil croit que le changement du pays sera le fruit du changement que chaque citoyen décidera d’opérer dans sa vie.

En savoir plus :

Haïti aura son premier «mentoring center» grâce à Williamson Sintyl !

%d bloggers like this: