Tuesday, September 1, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Twitter : vague de piratage en masse des comptes certifiés de personnalités publiques.

Twitter a connu une vague de piratage sur des comptes certifiés, soupçons de complicité en interne. États-Unis.-De nombreux comptes vérifiés…

By Ody BIEN EUGENE , in ACTUALITÉS , at July 17, 2020 Tags: , ,

img

Twitter a connu une vague de piratage sur des comptes certifiés, soupçons de complicité en interne.

États-Unis.-De nombreux comptes vérifiés ont été visés par une escroquerie à la cryptomonnaie sur le réseau social Twitter. Les comptes Twitter de personnalités et de grandes entreprises américaines comme : Barack Obama, Joe Biden ,Bill Gates, Jeff Bezos, Mike Bloomberg, Warren Buffett , Kanye West , Elon Musk…, Apple, Uber et de plateformes spécialisées dans le bitcoin (Coindesk, Coinbase, Binance) ont été victimes du piratage de massif sur le réseau social, mercredi 15 juillet. Des tweets frauduleux ont été publiés sur ces comptes certifiés, avant d’être rapidement effacés.

Les twittos étaient invités à envoyer des bitcoins à des adresses de blockchain mentionnées dans les tweets. Le pirate promettait d’envoyer le double du montant en échange. Le site spécialisé Blockchain.com, qui comptabilise les transactions réalisées en cryptomonnaie, a annoncé que 12,58 bitcoins (près de 116 000 dollars) ont été versés vers certaines des adresses mentionnées.

Une enquête menée en interne par Twitter

Dans un thread publié dans la nuit de mercredi à jeudi, le compte @TwitterSupport a expliqué avoir été victime d’une « attaque d’ingénierie sociale coordonnée par des personnes qui ont réussi à cibler certains de nos employés ayant accès aux systèmes et outils internes ».
Le réseau social, qui a lancé une enquête en interne, a ensuite précisé : « nous savons qu’ils ont utilisé cet accès pour prendre le contrôle de beaucoup de comptes très en vue (dont certains certifiés) pour tweeter en leur nom. (…) Dès que nous avons eu connaissance de cet incident, nous avons immédiatement verrouillés les comptes affectés et supprimés les tweets postés par les pirates ».

Jack Dorsey, le PDG et co-fondateur de Twitter, a tenu à s’exprimer sur la situation : « Journée difficile pour nous sur Twitter. Nous nous sentons tous terribles.
Nous diagnostiquons et partagerons tout ce que nous pourrons lorsque nous aurons une compréhension plus complète de ce qui s’est passé exactement.
à nos coéquipiers qui travaillent dur pour arranger ça. »

Si Twitter a déjà été victime par le passé d’attaques ciblées, comme en mars 2017 où un grand nombre de comptes certifiés avaient été visés (Amnesty International, la BBC Amérique du Nord), ce dernier épisode a pris une ampleur encore plus grave . À un peu plus de trois mois des élections présidentielles américaines , il pose également la question de la cybersécurité, qui devrait être l’un des grands sujets du débat entre les candidats.

A lire aussi:

%d bloggers like this: