Monday, October 12, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Trois attaques de l’USGPN en moins d’un an, L’Ecole Normale supérieure proteste

Trois attaques de l’USGPN en moins d’un an. Des voix s’élèvent à l’UEH pour condamner l’assassinat de Grégory Saint Hilaire Le…

By Pierre Emmanuella TANIS , in ACTUALITÉS , at October 5, 2020 Tags: , , , ,

img

Trois attaques de l’USGPN en moins d’un an. Des voix s’élèvent à l’UEH pour condamner l’assassinat de Grégory Saint Hilaire

Le conseil de direction de l’Ecole normale supérieure, une entité de l’université d’État d’Haïti, a réagi via une note de presse, environ vingt quatre heures après, pour condamner l’assassinat de Grégory Saint Hilaire, survenu vendredi soir  à la suite des échauffourées entre des etudiants de ladite faculté et des agents de l’unité de sécurité générale du palais national.

“La Direction de l ‘École Normale Supérieure condamne fermement le meurtre de l’étudiant Grégory Saint Hilaire par des agents de l’Unité de Sécurité Générale du Palais National (USGPN) dans les locaux de l’ENS, le vendredi 2 octobre 2020 vers 19h00.  La Direction de l’ENS est profondément touchée par cet acte barbare et présente ses sympathies à la famille et aux amis de Grégory Saint Hilaire”, peut on lire dans la note.

Dans cette note signée des professeurs Bérard CENATUS,  DieuseuI PREDELUS et Alvares Louis, il est fait mention que ” l’ENS a subi à plusieurs reprises la brutalité de l’USGPN.  En moins d’un an, les 20 novembre 2019, 13 mars 2020 et 2 octobre 2020, des violences ont été perpétrées contre l’Institution et ses usagers, à chaque fois, avec plus de virulence jusqu’à la mort de Grégory  Saint Hilaire.  Cet acte odieux a été commis délibérément, dans la paix, assuré qu’ils sont les agents de leur impunité.”

Par ailleurs, la Direction de l’ENS appelle à la mobilisation de l’ensemble de la communauté académique et de toute la nation pour rendre justice à Grégory Saint Hilaire et à sa famille et pour mettre un terme à ce régime sanguinaire.

Le comité central des étudiants de la FMP condamne l’assassinat de Grégory Saint Hilaire

Le Comité central  des Étudiants de la Faculté de médecine et de pharmacie de l’UEH  a dit condamner avec la derniere rigueur l’assassinat odieux de l’étudiant Grégory Saint Hilaire. Selon ces étudiants, Grégory a été froidement et lâchement abattu de plusieurs balles dans le dos, dans l’enceinte même de l’École Normale Supérieure.

“Cette situation délétère révolte notre conscience collective; nous en appelons à une rapide concertation et à la mobilisation générale de toute la communauté”, ont indiqué ces étudiants dans cette note signé de Jose Karly Danove Dieufort, Représentant des Étudiants au RUEH et Jephté Emmanuel MATHIEU, Président du comité.

En savoir plus:

Le PM Jouthe et le président Abinader présentent leurs condoléances à Jovenel Moïse.

%d bloggers like this: