Monday, October 19, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Tentative d’invasion du Venezuela – Trump nie les liens avec l’attaque ainsi les 2 américains qui sont faits prisonniers

Les autorités du Venezuela ont identifié les deux hommes comme étant Luke Denman et Airan Berry, tous deux anciens soldats…

By Rezo Nodwes , in ACTUALITÉS , at May 6, 2020 Tags: ,

img

Les autorités du Venezuela ont identifié les deux hommes comme étant Luke Denman et Airan Berry, tous deux anciens soldats des forces spéciales américaines associés à la société de sécurité privée Silvercorp USA basée en Floride. Les dossiers militaires montrent que les deux soldats décorés ont servi en Irak, indique la chaîne d’information 1010 News.

New York, mardi 5 mai 2020 ((rezonodwes.com))–Le président Donald Trump a déclaré mardi que les États-Unis n’avaient rien à voir avec une prétendue invasion au Venezuela qui a conduit deux citoyens américains derrière les barreaux à Caracas.

Selon la chaîne d’informations 24/24 « 1010 News » émettant depuis New York City, Trump a indiqué qu’ « il venait d’apprendre l’arrestation des deux hommes, accusés par le Venezuela d’être des mercenaires. Le président vénézuélien Nicolás Maduro a déclaré qu’ils faisaient partie d’une opération visant à le tuer qui était soutenue par la Colombie et les États-Unis voisins« .

« Quoi que ce soit, nous vous le ferons savoir« , a affirmé M. Trump aux journalistes à Washington avant de quitter la Maison Blanche pour l’Arizona. « Mais cela n’a rien à voir avec notre gouvernement« , a-t-il insisté.

Les autorités du Venezuela ont identifié les deux hommes comme étant Luke Denman et Airan Berry, tous deux anciens soldats des forces spéciales américaines associés à la société de sécurité privée Silvercorp USA basée en Floride. Les dossiers militaires montrent que les deux soldats décorés ont servi en Irak.

Un troisième ex-Beret vert américain et fondateur de Silvercorp, Jordan Goudreau, a revendiqué la responsabilité de la conduite de l’ »Opération Gideon », qui a été lancée avec une tentative de débarquement sur la plage avant l’aube dimanche. Les responsables ont déclaré mardi que six attaquants présumés ont été tués, ce qui donne un chiffre révisé par rapport aux huit précédents.

Le Département d’Etat a mis l’emphase sur les commentaires de Trump selon lesquels les Etats-Unis n’étaient pas impliqués, accusant Maduro de lancer une « campagne de désinformation » pour distraire le monde des récents événements, citant une émeute dans une prison qui a fait plus de 40 morts et des dizaines de blessés graves.

« Rien ne doit être pris au pied de la lettre lorsque nous voyons la déformation des faits », a déclaré un porte-parole du Département d’Etat dans un communiqué. « Ce qui est clair, c’est que l’ancien régime utilise l’événement pour justifier un niveau accru de répression. »

Les responsables américains ont déclaré qu’ils essayaient d’en savoir plus sur les événements, notamment sur les activités de deux citoyens américains ainsi que de M. Goudreau. Les réponses ne sortiront que lorsque le « régime » de Maduro aura pris fin, a conclu le porte-parole.

%d bloggers like this: