Tuesday, September 15, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Tension à Port-au-Prince: des hommes encagoulés sèment la panique

Tension à Port-au-Prince: des hommes armés encagoulés sèment la panique dans la region métropolitaine. Des hommes armés encagoulés dont certains…

By juno7 , in ACTUALITÉS , at September 15, 2020 Tags: ,

img

Tension à Port-au-Prince: des hommes armés encagoulés sèment la panique dans la region métropolitaine.

Des hommes armés encagoulés dont certains se réclamant du regroupement Fantôme 509 crachent le tonnerre dans la capitale haïtienne ce lundi 14 septembre 2020.

Les protestataires qui exigent la libération du policier Jean Pascal Alexandre disent n’avoir aucune destination précise.

Selon eux, la capitale et ses environs ne connaîtront pas de paix tant que leur frère d’arme, Jean Pascal Alexandre, écroué au Pénitencier National ne recouvre pas sa libération. Ils menacent de mettre la ville à feu et à sang pour obtenir la libération de l’agent du BLTS.

Au moins deux véhicules ont été incendiés dont un minibus garé non loin de la Natcom à Pont-Morin et une voiture stationnée sur la route de Bourdon. En outre, le bureau de l’Office National d’Identification (ONI) à Delmas 31 a été incendié. Ce bâtiment, soulignons-le, logeait par le passé la Mairie de Delmas.

Pour l’instant, les communes de Pétion-Ville, Delmas et Port-au-Prince paraissent infréquentables. Y circuler exige une prudence hors norme car à chaque instant, les hommes encagoulés démandent aux journalistes de se mettre à l’abri au cas où un affrontement s’imposerait entre eux et les policiers en fonction.

À Delmas 31, la menace d’un bain de sang paraissait imminente ce lundi matin. Les hommes de Fantôme 509 ont juré de riposter à la moindre intervention d’un blindé sans numéro d’immatriculation qui sillonne les rues.

En savoir plus:

Tension à Port-au-Prince : une vue de la situation de ce lundi 14 septembre

%d bloggers like this: