Friday, November 20, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Sur fond d’unité retrouvée, le SDP appelle à la mobilisation générale le 18 novembre prochain

Le Secteur démocratique et populaire, réuni autour de ses principaux dirigeants dans un message d’unité, appelle à la mobilisation générale…

By Jean Herntz ANTILUS , in ACTUALITÉS , at November 13, 2020 Tags: , , , ,

img

Le Secteur démocratique et populaire, réuni autour de ses principaux dirigeants dans un message d’unité, appelle à la mobilisation générale dans le pays le 18 novembre prochain à l’occasion de la commémoration des 217 ans de la bataille de Vertières.

Sur fond d’unité retrouvée, le SDP appelle à la mobilisation générale le 18 novembre prochain

Port-au-Prince, Haïti.- L’orage semble passé pour le Secteur démocratique et populaire. Le regroupement politique récemment déchiré par des conflits internes faits de dénonciations, d’accusations et de trahison a donné l’impression ce jeudi 12 novembre d’avoir retrouvé un peu de sérénité à l’approche de la date de la commémoration des 217 ans de la bataille de Vertières, bataille déterminante de l’Indépendance.

En conférence de presse ce jeudi 12 novembre 2020, le Secteur démocratique et populaire (SDP) a voulu refléter l’unité et la cohésion dans son appel à la mobilisation. Plusieurs figures connues de ce regroupement de partis politiques de l’opposition étaient présentes lors de cette sortie publique. L’ancien maire Rony Collin, le militant politique Rony Timothée, l’ancienne ministre à la Condition Feminine et aux Droits de la Femme, ing Marjory Michel, les anciens sénateurs Nenel Cassy, Antonio Cheramy ,Evalière Beauplan et Ricard Pierre, Dr Schiller Louidor et maître André Michel étaient là pour rélancer la mobilisation contre le pouvoir en place. Des appels à l’unité en vue de la réussite de la journee de mobilisation du 18 novembre ont été entendus dans toutes les interventions.

Le premier à lancer cet appel à l’unité, haut et fort, a été l’ancien sénateur du parti Pitit Dessalines Ricard Pierre. Le parlementaire estime que le pouvoir PHTK s’est réjouit trop vite de la crise au sein du SDP. Cette structure politique majeure de l’opposition est de retour grâce à la médiation et aux sacrifices de certains membres. De retour pour longtemps encore selon l’ancien sénateur du Sud-Est.

L’autre voix qui a souligné l’unité retrouvée au sein du Secteur démocratique et populaire est l’ancien sénateur de l’Ouest Antonio Chéramy. Il invite toutes les forces politiques de l’opposition à faire front commun à l’occasion de la journée de mobilisation du 18 novembre prochain pour que cette nouvelle journée de mobilisation soit une réussite.

Selon Antonio Cheramy c’est le dernier 18 novembre de Jovenel Moïse au Palais National, l’ex-parlementaire demande à tous les leaders de se sacrifier afin de mener la dernière bataille anti-Jovenel Moïse.

Le 18 novembre 2020 offre une occasion unique au peuple haïtien de se débarrasser d’un président incompétent et corrompu a souligné pour sa part le militant politique Rony Timothée. Ce dernier enjoint les membres de la branche Nord de l’opposition politique d’empêcher le président d’investir le site historique de Vertières le 18 novembre prochain à l’occasion de la commémoration de cette bataille déterminante de l’Indépendance.

Cette rencontre avec la presse avec la présence de toutes les grosses pointures du Secteur démocratique et populaire se voulait être le symbole de l’unité retrouvée et exposée au grand jour par ces leaders politiques. Toutefois, l’absence de certains leaders de l’opposition dont l’ancien sénateur de l’Artibonite , Youri Latortue , à cette conférence n’est pas passée inaperçue.

En savoir plus :

Certification des juges, le CSPJ prend le contre pied du ministre de la justice

%d bloggers like this: