Friday, October 16, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Revue scientifique The Lancet – Les premiers tests du vaccin chinois Covid-19 montrent des résultats positifs

Tweet Samedi 23 mai 2020 ((rezonodwes.com))–Les résultats de la première phase des essais cliniques d’un candidat-vaccin en Chine démontrent que…

By Rezo Nodwes , in ACTUALITÉS , at May 24, 2020 Tags: , , , ,

img

Samedi 23 mai 2020 ((rezonodwes.com))–Les résultats de la première phase des essais cliniques d’un candidat-vaccin en Chine démontrent que « le vaccin est sûr, bien toléré et capable de générer une réponse immunitaire contre le coronavirus du SRAS-CoV-2 chez l’homme« .

Le responsable de cet essai clinique – le vaccin doit passer par trois phases – est l’Institut de biotechnologie de Pékin en Chine, et ses résultats sont publiés dans la revue scientifique The Lancet.

L’étude a été menée sur 108 adultes en bonne santé âgés de 18 à 60 ans et montre des « résultats prometteurs » après 28 jours, selon les auteurs, qui soulignent néanmoins que d’autres essais sont nécessaires pour savoir si la réponse immunitaire qu’elle provoque protège efficacement contre l’infection par le SRAS-CoV-2.

« Ces résultats représentent une étape importante« , déclare Wei Chen, de l’Institut de biotechnologie de Pékin, pour qui cet essai démontre qu’une seule dose du nouveau vaccin, qui utilise un vecteur adénoviral de type 5 (Ad5-nCoV), produit en 14 jours des anticorps spécifiques contre le virus et les cellules T – un type de globules blancs qui joue un rôle clé dans la réponse immunitaire.

Cela en fait « un candidat potentiel pour de nouvelles recherches », ajoute M. Chen, néanmoins faisant remarquer que les résultats doivent être interprétés avec prudence.

Selon The Lancet, la capacité à déclencher des réponses immunitaires n’indique pas nécessairement que le vaccin protégera les humains contre la maladie. « Ce résultat montre une vision prometteuse pour le développement d’un vaccin, mais nous sommes encore loin de le rendre accessible à tous« , souligne M. Chen.

Le candidat vaccin testé dans le cadre de cet essai est le premier à être testé chez l’homme, explique la revue.

%d bloggers like this: