Sunday, October 18, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Proposition au président de la république sur la fin de son mandat

Tweet Fin du mandat du Président de la République : une nouvelle épisode s’ajoute à la crise COVID-19 à la…

By Rezo Nodwes , in ACTUALITÉS , at June 4, 2020 Tags: ,

img

Fin du mandat du Président de la République : une nouvelle épisode s’ajoute à la crise COVID-19 à la croisée de chemin du 7 février 2021 ou 7 février 2022 . Maître Steevens ROSEMOND donne des conseils au président de la République et autres secteurs vitaux de la société

Mercredi 3 juin 2020 ((rezonodwes.com))– Depuis environ un mois , en pleine crise sanitaire, la fin du mandat du président de la République devient un débat très répandu. ceux qui défendent le pouvoir en place veulent que ‘’neg bannan nan ‘’ boucle son mandat le 7 février 2022, de l’autre côté, le secteur de l’opposition  veut que le président parte le 7 février 2021.

Les deux camps ont  évoqué des articles différents tirés de la constitution de 1987 amendée pour défendre leurs thèses.

Face à ce constat, l’obligation m’a été faite de réfléchir sur une proposition et d’en faire part au président de la république et aux différents secteurs de l’opposition pour éviter que le pays ne  sombre dans le chaos.

D’entrée de jeu, je propose au chef de l’Etat de remettre sa démission en 2021 . Comment doit-il le faire ? Dès le début du mois de juillet de l’année en cours, le chef de l’Etat doit faire de tout son mieux pour réunir tous  les acteurs politiques de la vie nationale sans hypocrisie afin de démarrer la conférence nationale et poser les vrais problèmes qui rongent le pays depuis des décennies.

Aussi, doter le pays d’une nouvelle constitution pouvant répondre à la réalité du moment.

De plus, organiser le procès petrocaribe et d’autres dossiers brûlants qui jaunissent dans les tiroirs de la justice. Par exemple : le massacre de la saline et de Berl’air.

Ensuite, il faut mettre sur pied le conseil constitutionnel et renvoyer les 10 sénateurs qui ne gèrent rien d’autre que leurs salaires au frais de la république.

Enfin, on aura à organiser les élections générales crédibles pour que les parlementaires et le nouveau président de la république entrent en fonction entre  Mai et Juin de l’année 2021.

J’estime que c’est le seul moyen pouvant éviter au pays de connaître une autre transition, le cas échéant, Jovenel Moise sortira par la petite porte de l’histoire et le pays connaîtra une transition inévitablement.

Me Steevens ROSEMOND
Av au Barreau des Gonaïves.

%d bloggers like this: