Friday, November 20, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Projet hydroélectrique d’El Chaparral – L’ex-président du Salvador Mauricio Funes et son épouse inculpés de corruption et de détournement de plus de $45 millions

Tweet Si Mauricio Funes était un ancien-président d’Haïti, à l’instar de Michel Martelly, l’un des principaux indexés à côté de…

By Rezo Nodwes , in ACTUALITÉS , at August 15, 2020 Tags: , ,

img

Si Mauricio Funes était un ancien-président d’Haïti, à l’instar de Michel Martelly, l’un des principaux indexés à côté de Laurent Lamothe, dans le plus grand crime financier jamais dénoncé en Haïti, il allait se porter candidat aux élections frauduleuses – à la carte Dermalog-Martine Moise – dont les vainqueurs sont connus d’avance.

Outre Funes, sa femme, Ada Mitchell Guzmán, l’homme d’affaires Miguel Menéndez, alias « Mecafé », l’ancien président du CEL Leopoldo Samour, José Quinteros et Federico Pieragostini, un représentant d’Astaldi, ont également été inculpés.

Samedi 15 août 2020 ((rezonodwes.com))–Le bureau du procureur général du Salvador a déposé vendredi des plaintes contre l’ancien président Mauricio Funes et plusieurs de ses proches collaborateurs pour des actes de corruption dans le projet hydroélectrique d’El Chaparral.

Selon les procureurs, les accusés ont détourné plus de 45 millions de dollars, avec l’aval présumé de Funes et suite à un règlement direct entre la société italienne Astaldi et la Commission exécutive hydroélectrique de la rivière Lempa (CEL), gérée par l’État.

Ils sont tous accusés de corruption, de blanchiment d’argent et de racketing dans le cadre du projet El Chaparral, grâce à un règlement qui laisserait plus de 3 millions de dollars de bénéfice économique aux entreprises panaméennes.

Le projet a été attribué dans le cadre d’un contrat clé en main fixant un prix qui obligeait la société Astaldi à ne pas varier la quantité de travail et à le livrer en 1 500 jours, un délai jamais respecté.

%d bloggers like this: