Saturday, November 21, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Prensa Latina – Le président haïtien Jovenel Moïse a réitéré lundi ses promesses de verser US $30 aux plus vulnérables

Jovenel a déploré que certaines de ses promesses n’aient pas été tenues. L’aide de Jovenel Moise promise est de US$30…

By Rezo Nodwes , in ACTUALITÉS , at April 28, 2020 Tags: ,

img

Jovenel a déploré que certaines de ses promesses n’aient pas été tenues.

L’aide de Jovenel Moise promise est de US$30

Lundi 27 avril 2020 ((rezonodwes.com))–Le président haïtien Jovenel Moïse a réitéré aujourd’hui ses promesses d’accompagner les plus vulnérables alors que le pays est confronté à la pandémie de Covid-19 et a déploré que certaines de ces promesses n’aient pas encore été tenues.

Il a annoncé que le gouvernement avait déboursé quelque 200 millions de gourdes (environ deux millions de dollars) pour garantir le paiement de près de 54 000 travailleurs du textile qui sont restés chez eux le mois dernier dans le cadre des mesures visant à contenir la pandémie.

Cependant, il a reconnu que le soutien économique d’un million et demi de personnes dans les zones rurales et urbaines, qui devraient recevoir quelque trois mille gourdes (environ 30 dollars) d’aide gouvernementale, n’a pas encore été réalisé.

« Je sais que cet argent n’est pas encore arrivé. Je m’efforcerai de faire en sorte que l’argent arrive directement dans votre poche », a déclaré le président lors de son discours à la nation, diffusé à la télévision nationale et sur plusieurs plateformes numériques.

Il a ajouté que cette semaine, les familles de quatre départements commenceront à recevoir les dotations économiques.

À ce jour, Haïti compte 74 cas confirmés de coronavirus SRAS-CoV-2, six morts et sept guérisons, selon le dernier bulletin du ministère de la santé.

Moïse a critiqué le fait que les malades soient attaqués et a souligné que le peuple haïtien a toujours aidé les autres et est prêt à accueillir tous les citoyens du monde.

Le coronavirus ne connaît pas la race, il ne connaît pas la couleur, il ne connaît pas le pays, il ne connaît pas la classe sociale, il ne connaît pas les enfants, il ne connaît pas les adultes », a insisté le dirigeant.

Il a également indiqué que le Fonds d’assistance économique et sociale envisage (promet) d’étendre le programme Kore Pèp à plusieurs régions du pays, en particulier sur l’île de La Gonâve, afin d’aider les personnes vulnérables.

%d bloggers like this: