Saturday, November 21, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Pluie de nominations : Une douzaine d’ambassadeurs non ratifiés pour tenter de ranimer une diplomatie moribonde

Tweet le régime doit plusieurs mois de salaire aux nombreux fonctionnaires en poste à l’étranger… Ces nouveaux visages de la…

By Rezo Nodwes , in ACTUALITÉS , at November 17, 2020 Tags: ,

img

le régime doit plusieurs mois de salaire aux nombreux fonctionnaires en poste à l’étranger…

Ces nouveaux visages de la diplomatie haïtienne version Jovenel Moïse-Claude Joseph, pourront-ils redorer le blason d’un régime terni par l’incompétence, la corruption, la répression, les assassinats spectaculaires, les crimes d’Etat, l’entrave à la justice et la collusion avec les gangs criminels mieux armés que les forces de police ?

Lundi 16 novembre 2020 ((rezonodwes.com))– Une douzaine de personnalités ont été fraichement nommées dans la diplomatie haitienne à moins de 90 jours de la fin du mandat constitutionnel du Président Jovenel Moïse.

Ces diplomates, qui n’auront pas la possibilité de bénéficier d’une ratification par le Sénat, rendu dysfonctionnel depuis janvier par un tweet du Chef de l’État, seront en poste dans divers pays de l’Europe et de l’Amérique, au Vatican et auprès de certaines institutions internationales comme l’UNESCO et les Nations Unies.

Vilbert Bélizaire est nommé ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire auprès de l’Argentine, Rachel Coupaud au Brésil, l’ancien chancelier Bocchit Edmond aux États-Unis, Monesty Junior Fanfil au Chili, Momplaisir Féquière au Mexique, Jean-Marie François Jr. Guillaume au Qatar, Jesse Jean en Belgique, l’ancienne ministre Régine Lamur à Cuba, Jean Jude Piquant au Vatican, l’ex journaliste de Radio Caraibes Euvrard Saint Armand au Royaume-Uni.

Dominique DUPUY, pour sa part a été nommée Ambassadeur Délégué Permanent de la République d’Haïti auprès de l’Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture (UNESCO) et l’ex Consul de Montréal, Justin Viard, a été nommé Représentant Permanent de la République d’Haïti près I’Organisation des Nations Unies à Genève.

Ces nouveaux visages de la diplomatie haïtienne version Jovenel Moïse, pourront-ils redorer le blason d’un régime terni par l’incompétence, la corruption, la répression, les assassinats spectaculaires et la collusion avec les gangs criminels?

Pourront-ils permettre à Jovenel Moïse de consolider le cercle de ses supporteurs et d’obtenir de nouveaux appuis dans la communauté internationale afin de jeter la constitution de 1987 à la poubelle et de prolonger son mandat?

%d bloggers like this: