Sunday, October 11, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


« Pas avant 2025, la crise économique sera plus aiguë en Amérique Latine et dans les Caraïbes que prévu » affirme CEPAL

Tweet Il faudrait attendre jusqu’en 2025 pour atteindre les niveaux d’activités qui existaient en 2019… Imaginons le cas d’Haïti qui…

By Rezo Nodwes , in ACTUALITÉS , at October 7, 2020 Tags: , , ,

img

Il faudrait attendre jusqu’en 2025 pour atteindre les niveaux d’activités qui existaient en 2019… Imaginons le cas d’Haïti qui « n’est ni dirigé ni gouverné« .

Mercredi 7 octobre 2020 ((rezonodwes.com))–L’impact de la pandémie de coronavirus sur l’économie de l’Amérique latine sera plus important que prévu, et la reprise plus lente qu’on ne le pensait auparavant : ce n’est qu’en 2025 que l’on pourra atteindre les niveaux d’activité régionale qui existaient en 2019, avant l’apparition du virus, a déclaré mardi la Commission économique pour l’Amérique latine et les Caraïbes (CEPALC).

La crise « va durer plus longtemps que prévu et les effets sur la croissance, le chômage, l’inégalité et la pauvreté seront plus profonds que prévu« , a déclaré la secrétaire exécutive de la CEPALC, Alicia Bárcena, lors d’une conférence de presse virtuelle depuis le siège de l’organisation au Chili.

« Il faudra plusieurs années pour revenir aux niveaux d’activité économique d’avant la crise et ce sera plus lent que la crise des sous-primes (financiers) » de 2007 et 2008, a-t-elle pronostiqué.

Bárcena a fait ses remarques lors de la présentation de l’étude économique 2020 « Politiques macroéconomiques actives pour la relance et la transformation économique et sociale », qui se concentre sur la situation créée par le nouveau coronavirus, les perspectives et quelques recommandations pour les pays.

%d bloggers like this: