Wednesday, September 9, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Nouveau Code Pénal : les commissaires se défendent

Devant les nombreux critiques et commentaires soulevés par le nouveau Code Pénal, les 7 commissaires sont montés au créneau. Port-au-Prince,…

By Jean Herntz ANTILUS , in ACTUALITÉS , at August 4, 2020 Tags:

img

Devant les nombreux critiques et commentaires soulevés par le nouveau Code Pénal, les 7 commissaires sont montés au créneau.

Port-au-Prince, Haïti.- C’est à travers une tribune publiée dans le journal officiel Le Moniteur que les 7 commissaires se sont adressés à leurs critiques et ont, du coup, répondu aux nombreux commentaires soulevés par le nouveau Code Pénal, publié par décret le 24 juin dernier par le président Jovenel Moïse. Les sujets de controverses sont nombreux. On peut citer parmi d’autres l’orientation sexuelle, l’inceste, la zoophilie, la majorité sexuelle, l’amnistie ou encore la grâce présidentielle.

Les 7 commissaires, Jean-Joseph Exumé, Sibylle Théard Mevs, Jean Vandal, René Magloire, Guerline François, William Allonce et Edwin Coq, ont à travers ce document intitulé « Pour l’histoire et pour la vérité, mise au point sur les critiques du Code Pénal » ont mis en lumière le contexte particulier des circonstances de son élaboration.

Cette publication responsive reprend à la fois la Mise au point des commissaires du Code Pénal mais aussi des données factuelles, vérifiables, de documents essentiels, indispensables (reproduits en Annexes) et enfin les critiques émises qui, nous croyons, replaceront les faits dans leur contexte et permettront d’expliciter les décisions prises de même que les réactions qu’elles ont provoquées explique une note du bureau du secrétaire d’État à la communication, Eddy Jackson Alexis.

Il est important de souligner que cette publication des 7 commissaires ayant travaillé sur le nouveau Code Pénal haïtien « Mise au point sur les critiques du Code Pénal » est une réponse à une précédente publication des Presses Nationales qui compile des critiques et commentaires émis sur le nouveau Code Pénal par des représentants des différents secteurs de la société. Elle participe de la volonté des Presses Nationales d’initier un débat public sur la question affirme son directeur général, Ronald Saint-Jean.

A lire aussi :

%d bloggers like this: