Friday, September 4, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Me Jacques Lafontant quitte le parquet et recadre le ministre Rockefeller Vincent

Me Jacques Lafontant quitte le parquet et recadre le ministre de la justice Me Rockefeller Vincent. Port-au-Prince, Haïti.- Dans une…

By juno7 , in ACTUALITÉS , at July 23, 2020 Tags:

img

Me Jacques Lafontant quitte le parquet et recadre le ministre de la justice Me Rockefeller Vincent.

Port-au-Prince, Haïti.- Dans une lettre de démission au saveur aigre-douce, le commissaire du gouvernement a.i, près le tribunal de première instance de Port-au-Prince,Me Jacques Lafontant a déchaîné les courroux sur son ancien supérieur hiérarchique, Me Rockefeller Vincent et pris la défense de son image comme ancien commissaire au parquet de Port-au-Prince.

En principe une lettre de démission ne comporte pas un contenu aussi riche mais Jacques Lafontant, reconnu pour son calme et sa bonne humeur, en a profité pour recadrer le ministre qui lui a adressé une lettre de blâme la semaine passée ; rappeler au ministre qu’il traîne des cadavres dans les placards dont une révocation pour improductivité. Me Lafontant, à dessein ou non, a aussi fait peser le doute sur les diplômes sanctionnant la formation de l’actuel ministre de la justice.

Nous publions in extenso la lettre du commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, Jacques Lafontant.

Port-an- Prince, le 22 juillet 2020

Me ROCKFELLER VINCENT Ministre de la Justice et de la Sécurité Publique
En son Ministère

Objet: Démission Ministre

J’accuse réception de votre correspondance en date du 20 juillet 2020 dans laquelle vous faites état de rumeurs persistantes en évoquant le problème de l’insécurité foncière et du conflit du droit de propriété.  Je tiens à vous rappeler qu’entre rumeurs persistantes et faits avérés, la différence est énorme.

Monsieur le Ministre, suivant le parallélisme des formes, je suis obligé de vous présenter cette correspondance dans la forme et la teneur que voici:

Suivant un article paru en date du 24 janvier de l’année en cours dans les colonnes du journal “le Nouvelliste” , sous l’estampille du journaliste Jean Daniel Sénat, j’emprunte cette forme interrogatoire sur certains sujets dont les réponses sont déjà révélées aux membres du corps social.

A qui reproche-t-on la libération de plusieurs bandits utilisés dans des actes d’enlèvements, de viols et de vols de véhicules lorsqu’il était Commissaire du Gouvernement près le Tribunal de Première Instance du Cap-Haïtien en 2006?

Qui a été l’objet de reproches et épinglé successivement, suivant des rapports d’enquête, dans des actes de corruption et de libération irrégulière, sous l’administration des ex-ministres Henry Marge Dorléans 2005 et Paul Denis en 2009?

Plus récemment, qui a été l’objet de révocation pour l’improductivité sous l’administration de l’Ex Ministre Heidi Fortuné?  Monsieur le garde des sceaux,

Je vous informe pour votre religion, durant mes études à l’Ecole Normale Supérieure, à la Faculté d’ethnologie.  la Faculté de Droit des Gonaïves, à l’université Quisqueya/ Paris-Est Créteil au programme de Master 2 / double diplomation;  aucun de mes diplômes n’est douteux, encore moins truffé de faux ni de fraude.

Je vous rappelle que tout conflit relatif au droit de propriété relève exclusivement du Tribunal Civil, cependant, en ma qualité de Commissaire du gouvernement, dans mon rôle essentiellement pénal et garant de  l’ordre social, j’ai déjà pris certaines dispositions relatives aux différentes plaintes soumises à mon appréciation et les candidats pourront toujours en témoigner.

En outre j’étais en charge de la cellule d’exequatur sous l’administration de mon prédécesseur, Me Paul Eronce Villard aucun scandale n’a été enregistré sur la délivrance d’exequatur. Le fameux exequatur qui a soulevé tant de remous et mis en danger la société remonte en l’année 2016 a été déliVré par un Substitut Commissaire du gouvernement qui a été membre de votre Cabinet lorsque vous étiez Directeur de l’ULCC.

Fort de toutes ces constatations, j’ai choisi de ne plus être votre subalterne, et je vous soumets ma démission qui a un effet immédiat. Civilités.

Me Jacques Lafontant Commissaire du gouvernement

%d bloggers like this: