Wednesday, October 21, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Manifestation des policiers, échauffourées, une journaliste blessée

Des échauffourées entre manifestants et des agents de l’unité de maintien d’ordre, une journaliste blessée par une grenade lacrymogène. Malgré…

By juno7 , in ACTUALITÉS , at June 8, 2020 Tags:

img

Des échauffourées entre manifestants et des agents de l’unité de maintien d’ordre, une journaliste blessée par une grenade lacrymogène.

Malgré les interdictions émises par les autorités judiciaires , le manque de solidarité au mouvement et la pandémie du Coronavirus, la manif des policiers a bien eu lieu. À Delmas et dans la capitale, ils ont marché au milieu d’épaisses fumées de gaz lacrymogène pour faire passer leurs revendications ce dimanche 7 juin.

Très peu nombreux, un groupe d’individus qui se présente comme policiers dont certains en uniforme, accompagnés de militants de l’opposition ont gagné les rues ce dimanche. Pour suivre le parcours qu’ils s’étaient imposés, de l’autoroute de Delmas à l’avenue Christophe en passant par Lalue, ils ont souvent été buttés sur des unités antiémeutes qui n’ont pas hésité à faire usage abusif de gaz lacrymogène.

La stratégie a changé, il n’y avait pas d’attaques contre les institutions publiques ni de tirs nourris à chaque coin de rues, mais le désordre et la panique suscités par la présence des hommes en armes dans les rues restent les mêmes. Des barricades enflammés ont été érigés sur tout le parcours de la manifestation notamment à Lalue et à l’Avenue Charles Sumner.

Leurs revendications se tournaient autour de la libération du policier Jean Pascal Alexandre en détention au pénitencier national, d’un salaire mensuel de base de 50 mille gourdes pour les policiers, de la levée de l’interdiction de départ émise contre la Coordonnatrice générale du syndicat de la PNH, Yanick Joseph.

La journaliste, Jessica Jourdain blessée

Jessica Jourdain, journaliste travaillant pour le compte de l’agence en ligne La Brève a été blessée au genoux lors de cette manifestation. Une grenade de gaz lacrymogène l’a touchée au genoux. Elle a été transportée à l’hôpital. Contacté par la rédaction de Juno7, Jean Michel Sincère, PDG de La Brève a cobfirmé que l’état de santé de la journaliste Jessica Jourdain est stable, elle est rentrée chez elle.

Tous les blindés préposés au carrefour de l’aéroport ont été déployés par le Directeur Général a.i de la Police Nationale d’Haïti.

Contrairement aux rumeurs laissant croire que les véhicules blindés se trouvant à Carrefour de l’aéroport baptisé “Carrefour résistance” ont été déployés sur ordre direct du palais national, un haut gradé de l’institution policière a confié à Juno7 que tous les véhicules blindés et agents déployés dans cette artère pour suivre la manifestation et sécuriser les vies et biens ont été sous la commande directe du commandant en Chef de la PNH, Rameau Normil.

A lire aussi:

Haiti – manifestation – Journaliste –

%d bloggers like this: