Saturday, August 29, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


L’USAID déclare favoriser l’inclusion des personnes handicapées en Haïti

Tweet Samedi 29 août 2020 ((rezonodwes.com))-– Le Gouvernement des États-Unis, par l’intermédiaire du Bureau pour la démocratie, les droits de…

By Rezo Nodwes , in ACTUALITÉS , at August 29, 2020 Tags: ,

img

Samedi 29 août 2020 ((rezonodwes.com))-– Le Gouvernement des États-Unis, par l’intermédiaire du Bureau pour la démocratie, les droits de l’Homme et la gouvernance de l’USAID en Haïti, a engagé près d’un million de dollars américains en faveur de l’organisation humanitaire enpaK pour aider à soutenir les enfants, les femmes et les hommes haïtiens handicapés. Selon les estimations de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), environ 15 pour cent de la population haïtienne vit avec un handicap. Ce financement favorisera leur inclusion au sein de leurs communautés et contribuera à faire progresser les efforts de plaidoyer pour faire appliquer leurs protections juridiques en Haïti.

L’Ambassadeur Américain Michele Sison a déclaré: “Sous la direction de l’organisation haïtienne enpaK et avec des organisations de personnes handicapées, le gouvernement américain, par l’intermédiaire de l’USAID, contribuera à promouvoir l’inclusion et la diversité en Haïti. Alors que nous nous lançons dans cette nouvelle vague de plaidoyer pour les droits des personnes handicapées, il est important que nous prenions position et reconnaissions que les personnes handicapées sont précieuses et apportent des contributions remarquables à nos communautés locales. «

enpaK est une organisation Haïtienne avec 10 ans d’expérience sur le terrain dans le développement communautaire. En tant que telle, elle possède une vaste expérience des droits de l’Homme, axée sur la participation des enfants et des jeunes ainsi que sur la défense des droits des personnes handicapées. L’initiative la plus récente de l’organisation vise à offrir aux personnes handicapées l’égalité des opportunités et l’accès à tous les bâtiments publics, y compris les hôpitaux et les services sociaux. Elle travaillera avec des programmes soutenus par l’USAID à travers Haïti et incitera les organisations partenaires de la société civile à rejoindre le mouvement.

Le programme d’enpaK Yon Kominote pou Nou Tout est une initiative de deux ans qui sera déployée en partenariat avec huit organisations opérant dans huit communes des départements du Nord-Est, du Nord, du Plateau central et de l’Ouest d’Haïti. Dans le cadre de ce programme, enpaK identifiera les causes profondes du manque de logements pour les personnes handicapées et abordera la disponibilité limitée de la recherche sur le sujet, en collaboration avec l’Université Notre Dame. enpaK lancera également une campagne de communication pour sensibiliser les communes aux bénéfices de l’intégration des personnes handicapées dans tous les aspects de la vie publique. Les résultats de la recherche aideront à déterminer les actions nécessaires qui peuvent contribuer à accroître l’inclusion et à prévenir les mauvais traitements et le rejet des personnes handicapées.

Christopher Cushing, Directeur de la Mission de l’USAID Haïti, a déclaré: “Je suis vraiment fier de ce nouveau partenariat. Je sais, d’après les expériences des membres de ma propre famille, l’importance d’inclure les personnes handicapées. Mes collègues et moi de l’USAID en Haïti sommes impatients de collaborer avec enpaK pour offrir aux Haïtiens handicapés un accès égal aux espaces publics, en particulier au logement, et pour sensibiliser les Haïtiens à leurs droits.”

Cette subvention soutiendra les efforts de plaidoyer pour faire respecter les protections énoncées par l’article 19 de la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées, ratifiée par le Gouvernement d’Haïti en 2009. Aujourd’hui, près de 20 ans plus tard, les Haïtiens handicapés rencontrent encore de nombreux obstacles sociaux et structurels pour jouir des protections auxquelles ils ont droit en vertu de la loi. L’initiative enpaK de l’USAID favorisera l’intégration des femmes, des hommes et des enfants haïtiens handicapés et des organisations qui les servent, en tirant parti de l’influence de l’organisation pour placer les organisations de personnes handicapées au centre des efforts de plaidoyer et de collecte de fonds, tout en renforçant leur capacité organisationnelle. “L’inclusion est un droit, pas une faveur pour les personnes handicapées”, déclare Soinette Desir, Secrétaire d’État aux personnes handicapées. Elle croit que “les femmes, les hommes et les enfants doivent unir leurs forces pour que cela devienne une réalité au sein de nos communautés. Les personnes handicapées ont le droit de jouer un rôle actif en veillant à ce que leurs droits soient respectés.”

%d bloggers like this: