Wednesday, October 14, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


L’OEA confirme l’expiration du mandat de Jovenel Moïse en 2022

L’Organisation des Etats américains (OEA) confirme l’expiration du mandat de Moïse le 7 février 2022. Dans une déclaration du Secrétariat…

By juno7 , in ACTUALITÉS , at May 30, 2020 Tags: , ,

img

L’Organisation des Etats américains (OEA) confirme l’expiration du mandat de Moïse le 7 février 2022.

Dans une déclaration du Secrétariat général de l’OEA sur la situation en Haïti, publié le 29 mai 2020, l’organisation hémisphérique a clairement pris parti pour le chef de l’État Jovenel Moïse en appelant au respect de son mandat présidentiel de 5 ans. “J’exhorte l’ensemble des forces politiques de la République d’Haïti à trouver un cadre de coopération en vue de se conformer à la lettre et l’esprit de l’ordre constitutionnel en respectant le mandat présidentiel de cinq ans. Dans ce contexte, le mandat du président Jovenel Moise arrivera à terme le 7 février 2022″, a écrit le Secrétariat général de l’OEA, Luis Almagro.

Le Secrétariat général de l’Organisation des États américains (OEA) dont Haïti a nettement supporté sa réélection insiste sur le fait que la crise sanitaire actuelle devrait rappeler l’importance de renforcer les règles et les institutions démocratiques sans jamais s’en dévier. ” Comme le stipulent les textes fondateurs du système interaméricain, les gouvernements légitimes n’émanent que d’élections libres et régulières. Le processus électoral et la durée du mandat présidentiel résultent d’un calendrier, antérieurement défini, prévu par la Constitution”, a-t-il poursuivi.

Plus Luiz Almagro a dit vouloir continuer à suivre de près l’évolution de la situation en Haïti, alors que “l’OEA demeure prête et disposée à travailler avec toutes les parties impliquées dans la recherche de la meilleure solution pour le peuple haïtien.”

Par ailleurs, le ministre des affaires étrangères, Claude Joseph dans un tweet a fait part d’une “importante réunionx avec le Secrétaire général de l’OEA, Luiz Almagro. “Nous avons discuté, entre autres points, de l’appui de l’OEA dans les domaines du renforcement institutionnel, de la préservation de la démocratie et de la lutte contre l’insécurité alimentaire”, a-t-il écrit.

%d bloggers like this: