Wednesday, November 25, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Léogâne : Une marche pour dénoncer les violences basées sur le genre à l’occasion du 25 novembre

A l’initiative du Comité multisectoriel contre les violences basées sur le genre, une marche sera organisée ce mercredi 25 novembre…

By Jean Herntz ANTILUS , in ACTUALITÉS , at November 25, 2020 Tags: , , ,

img

A l’initiative du Comité multisectoriel contre les violences basées sur le genre, une marche sera organisée ce mercredi 25 novembre à travers les principales rues de Léogane

… En vue de dénoncer les violences basées sur le genre à l’occasion de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes et des filles.

Léogâne, Haïti.- Le Comité multisectoriel contre les violences basées sur le genre a été créé en 2018. Cette structure se donne pour mission de promouvoir l’égalité de genre et de lutter contre les violences basées sur le genre dans la Région des Palmes.

Au regard des nombreux actes de violence dont sont victimes les femmes, le Comité multisectoriel contre les violences basées sur le genre a décidé de se démarquer de toute commémoration festive de la date du 25 novembre en organisant une marche dans les principales rues de Léogâne. « Enjistis bande jem, lajistis debande je w ann mete tèt ansanm pou n konbat tout fòm vyolans. » est le thème autour duquel devra se tenir cette marche et les activités qui s’en suivront.

L’objectif premier de la marche est de réclamer justice pour les femmes victimes de violences, particulièrement des violences basées sur le genre et demander du coup aux autorités d’assumer leurs responsabilités à l’égard des femmes victimes de violences selon la coordonnatrice générale du Comité multisectoriel contre les violences basées sur le genre, Christel Paraison. Un message de circonstance sera délivré devant chaque bâtiment public concerné tels que la mairie et le commissariat indique la militante féministe dans une interview accordée à la rédaction de Juno7.

Le Comité multisectoriel contre les violences basées sur le genre est géré par un comité de pilotage de 5 membres. Il œuvre pour convaincre les femmes victimes de violences à briser le silence. Il leur permet d’accéder à la justice et leur fournit un service d’appui adapté à leur situation.

En savoir plus:

25 Novembre 1950: promulgation de la Constitution de 1950

%d bloggers like this: