Televizyon Lakay

Le Rectorat de l’UEH condamne de nouvelles attaques perpétrées contre ses locaux

Le Rectorat de l’UEH condamne de nouvelles attaques perpétrées contre ses locaux.

Le Rectorat de l’Université d’État d’Haïti, dans une note de presse en date du vendredi 9 octobre, déplore et condamne une fois de plus des actes de violences indiscriminées à l’encontre de son local sis à la rue Rivière.

Ces comportements odieux, précise le Rectorat, rappelle “un passé récent marqué par l’occupation de ses locaux, la paralysie des services du centre névralgique de notre institution, la profanation de ses lieux par des actes indicibles, la vandalisation et la perte de biens de I’Etat à sa charge, y compris des livres et des documents académiques, sous prétexte d’exigences de réforme.”

“Ces violentes attaques ont causé un traumatisme indescriptible chez les employés et nuisent à la santé physique et psychologique de plusieurs d’entre eux. Elles se sont soldées également par d’importantes pertes matérielles privées et publiques, dont des véhicules d’employés et des vitres de l’institution”, avance le Rectorat .

Dans cette note, le RUEH a tenté par ailleurs d’attirer l’attention sur “des dérives tendant à transformer les légitimes revendications de ceux qui exigent justice et vérité suite à l’assassinat de l’étudiant Grégory Saint-Hilaire, en actes de violences indiscriminées. La mort de Grégory Saint-Hilaire ne doit pas servir de paravent aux règlements de compte personnels et la perpétuation d’actes de vandalisme restés jusqu’à présent impunis.”

Tout en encourageant la communauté à continuer à se mobiliser en vue d’obtenir justice, le Rectorat en appelle à la vigilance la plus aiguë pour éviter de confondre délinquance et militance, mais aussi empêcher les imposteurs de brouiller les pistes. Entre temps, le Rectorat dit renouveller ses sympathies et sa solidarité à la direction de I’ENS.

En savoir plus:

Barreau de Port-au-Prince: Me Marie Suzy Legros, première femme bâtonnière en Haïti

Exit mobile version