Friday, September 4, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Le ministre Claude Joseph confirme un tête-à-tête entre Jovenel Moise et Mike Pompeo dans un « couloir » à Santo Domingo

Tweet C’est dans un couloir que des ordres formels ont été passés à Jovenel Moise, un apprenti-dictateur qui souhaiterait aller…

By Rezo Nodwes , in ACTUALITÉS , at August 18, 2020 Tags: , ,

img

C’est dans un couloir que des ordres formels ont été passés à Jovenel Moise, un apprenti-dictateur qui souhaiterait aller au-delà de son mandat le 7 février 2021, à l’instar de François Duvalier, le 22 juin 1964 ?

Lundi 17 août 2020 ((rezonodwes.com))–« Le fait d’être assis ou debout, ce qui est important c’est la conversation » se défend le ministre de facto des Affaires Etrangères, Dr. Claude Joseph, pour répondre aux nombreuses critiques après « le mini-sommet dans un couloir » entre le chef d’Etat d’Haïti et le ministre américain des Relations Extérieures.

Claude Joseph qui intervenait sur Magik9 lundi matin, a laissé entendre que les américains auraient une nette préférence pour les élections frauduleuses à la carte Dermalog alors que Jovenel Moise s’est déjà acclamé vainqueur au lieu de laisser le soin à des patriotes conséquents venir redresser la situation désastreuse dans laquelle végète le pays. « Pompeo rejette catégoriquement cette histoire qu’un gouvernement de transition organise des élections » a indiqué Joseph se mettant en tête que tous les haitiens sont prêts à supporter le président Jovenel Moise et ses gangs fédérés éparpillés à travers les bidonvilles pour orienter le scrutin selon les ordres reçus.

Pour l’ancien activiste GNB, Claude Joseph converti en Tèt Kale, intérêt mesquin oblige, il n’y a pas eu une rencontre bilatérale entre les deux hommes dans le couloir. Un fait est certain, un ministre des Affaires Etrangères ne peut être l’homologue d’un président, et ceci importe peu s’il est en déficit de légitimité.

Claude Joseph, à bout d’arguments, n’a pas su convaincre les journalistes souhaitant avoir plus de précisions sur le lieu de la rencontre. Dans un couloir ou dans une salle, l’essentiel est que des ordres ont été passés mais reste maintenant à savoir comment les exécuter et les appliquer sur le terrain quand le compte-à-rebours a commencé pour finir le 7 février 2021, date constitutionnelle de la fin du mandat de Jovenel Moise à moins qu’ILS veuillent faire passer par les armes tous ceux qui crient aux violations flagrantes de l’article 134-2 de la Constitution, la seule chose qui lie en commun tous les Noirs d’Haïti.

%d bloggers like this: