Saturday, November 21, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Le gouvernement Haitien travaille sur une baisse du prix du carburant

Dans le contexte de la chute du prix du pétrole dans le monde, Haïti réfléchit sur une révision à la…

By La Redaction , in ACTUALITÉS , at April 23, 2020 Tags: , ,

img

Dans le contexte de la chute du prix du pétrole dans le monde, Haïti réfléchit sur une révision à la baisse du prix du carburant à la pompe.

Si le cours du pétrole ne cesse de s’effondrer sur le marché international, le prix du carburant à la pompe en Haïti n’a pas changé. Selon les informations dont dispose Juno7, le gouvernement haïtien entame des négociations sur la possibilité d’ajuster le prix des produits pétroliers sur le marché local tenant compte de la baisse continue sur le marché international. Cette mesure permettrait à la population de profiter de la baisse du pétrole en cette période de crise provoquée par la pandémie du Coronavirus.

Deux rencontres ont déjà été organisées avec les membres de l’association des professionnels du pétrole (APP) pour trouver un terrain d’entente sur l’application du décret de 1995 sur l’importation des produits pétroliers : diesel, gazoline. Selon une source digne de foi, cette situation est provoquée par le désaccord sur la baisse de production de la Russie et l’Arabie Saoudite et l’incapacité de stockage des pays producteurs. Haïti va profiter de cette opportunité offerte par le coronavirus pour normaliser le marché national , a appris Juno7. Des discussions seront engagées aussi avec le secteur syndical pour rentrer dans la normalité en respectant les fluctuations des prix sur le marché.

Toujours selon notre source, le gouvernement profitera de cette crise pour répondre aux exigences faites par le Fonds monétaire international (FMI) sur les réductions des subventions au secteur énergétique et la préparation d’un budget qui permettrait de canaliser les décaissements des bailleurs de fonds dans le système financier haïtien dans un souci de transparence.

En effet le décret du 9 mars 1995 sur les droits d’accise variables établit que les prix à la pompe devraient être réajustés selon la marge de plus ou moins 5 % quand le prix varie sur le marché international. Si ce pas est Franchi, le prix des produits pétroliers ne sera plus stable comme c’est le cas depuis mars 2011 où le prix du carburant à la pompe est gelé en dépit des variations importantes sur le marché international.

La pandémie de coronavirus n’a pas épargné le marché de l’or noir. Cette semaine le prix du baril de pétrole de schiste américain a plongé dans le négatif (-37 dollars).
Les autres marchés pétroliers accusent le coup après une baisse de production ordonné par l’organisation des producteurs et exportateurs de pétrole (OPEP).

A lire aussi: Le baril américain de pétrole se vend en-dessous de 8 dollars

%d bloggers like this: