Wednesday, October 14, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Le Core group promet d’appuyer le processus électoral

Au milieu du combat contre le coronavirus, le jeu politique se joue. Jovenel Moïse veut partir le 7 février 2022;…

By Germina Pierre Louis , in ACTUALITÉS POLITIQUES , at June 4, 2020 Tags:

img

Au milieu du combat contre le coronavirus, le jeu politique se joue. Jovenel Moïse veut partir le 7 février 2022; il fait les yeux doux à la communauté internationale. Son ministre des Affaires étrangères met son poids dans la balance, après la fameuse déclaration du secrétaire général de l’OEA, Luis Amalgro, affirmant que le mandat du locataire du Palais national prendra fin en février 2022.

Le Core groupe vient en soutien au pouvoir en place. À cet effet, Claude Joseph a eu une réunion virtuelle, ce mardi 2 juin, avec la cheffe du Bureau intégré de l’ONU en Haïti (BINUH), l’ambassadrice des Etats-Unis, l’ambassadeur du Canada, de la France, de l’Allemagne, de l’Union européenne, le représentant spécial de l’OEA. « Au cours de cette rencontre, j’ai réitéré la volonté du président d’organiser les élections visant à renouveler le personnel politique et le remplacement du président le 7 février 2022 », a confié Claude Joseph au journal Le Nouvelliste.

«Je viens d’avoir une très importante réunion de travail avec les principaux partenaires d’Haïti réunis dans le “Core group”. Ils ont exprimé leur ferme soutien à l’ordre démocratique et constitutionnel en Haïti», a tweeté, par la suite, le titulaire du MAE.

Les diplomates du “Core Group” promettent d’appuyer le processus électoral devant aboutir au renouvellement du personnel politique et à l’alternance présidentielle en 2022, a-t-il poursuivi.

En Haïti le débat s’agite autour de la fin du mandat du locataire du palais national, l’opposition rejette toute idée selon laquelle Jovenel Moïse partira en 2022 évoquant l’article 134.2 de la Constitution. « Le président élu entre en fonction le 7 février suivant la date de son élection. Au cas où le scrutin ne peut avoir lieu avant le 7 février, le président élu entre en fonction immédiatement après la validation du scrutin et son mandat est censé avoir commencé le 7 février de l’année de l’élection ».

The post Le Core group promet d’appuyer le processus électoral appeared first on Haiti24.

%d bloggers like this: