Wednesday, October 21, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Le conseil d’administration du BNDA installé

« Ce nouveau conseil dirigée par Fraude Joseph est appelé a présider les destinés d’une institution sur laquelle se fonde…

By Germina Pierre Louis , in ACTUALITÉS POLITIQUES , at August 26, 2020 Tags:

img

« Ce nouveau conseil dirigée par Fraude Joseph est appelé a présider les destinés d’une institution sur laquelle se fonde l’espoir de la renaissance du secteur agricole haïtien », a dit le ministre de l’Économie et des finances, Michel Patrick Boisvert, qui dresse un tableau sombre de l’agriculture en Haïti.

Le titulaire du MEF croit qu’il y a lieu d’élargir la gamme des produits primaires exportés et de promouvoir une politique de substitution aux importations de biens agricoles de manière à réduire la facture de l’exportation et la demande de devise afin, de limiter la dépréciation de la monnaie locale. Pour l’heure, seulement 3 produits représentent 90% des produits primaires exportés alors que ce secteur pouvait servir comme vecteur de croissance économique, regrette monsieur Boisvert.

« Aujourd’hui, ce rêve est transformé en une tangible réalité. Je souhaite qu’avec la BNDA, le financement agricole sera garanti, et que l’agriculture connaîtra de meilleurs jours. Les agriculteurs sont en droit de regarder l’avenir avec beaucoup plus d’espoir et d’assurance. Avec la création de la Banque Nationale de Développement Agricole (BNDA), il est clair que le pari est osé. Le défi est de taille. Mais je suis fermement déterminé à faire face aux obstacles de tous genres pour permettre à Haïti de sortir de l’ornière du sous-développement », s’est vanté le président de la République.

Jovenel Moïse, qui rappelle que les fonds de démarrage de la Banque Nationale de Développement Agricole sont tirés du trésor public, demande à tous les partenaires de « prêter main forte à cette nouvelle structure pour le succès du secteur agricole et le bonheur des braves populations rurale ».

« L’inadéquation entre l’offre et la demande de crédit pour la production agricole est l’une des causes de la faiblesse de la production agricole dans les pays en développement, a analysé Fraude Joseph, président du nouveau conseil de la BNDA qui dit être conscient de la tâche qui lui incombe. Il promet de s’y atteler avec dignité et sens du professionnalisme.

Monsieur Joseph annonce que la BNDA interviendra dans toutes les chaînes de valeur du secteur agricole afin d’attirer de nouveaux acteurs dans ce secteur.

« La BNDA vient de compléter l’écosystème de financement agricole existant », a-t-il conclu.

The post Le conseil d’administration du BNDA installé appeared first on Haiti24.

%d bloggers like this: