Sunday, November 22, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Le compte de campagne de Donald Trump suspendu par Twitter

Le compte de campagne de Donald Trump suspendu par Twitter durant plusieurs heures Pour avoir partagé une vidéo dans laquelle,…

By Pierre Emmanuella TANIS , in ACTUALITÉS , at October 17, 2020 Tags: , , ,

img

Le compte de campagne de Donald Trump suspendu par Twitter durant plusieurs heures

Pour avoir partagé une vidéo dans laquelle, il qualifiait Biden de menteur, le Président Trump a vu son compte de campagne  suspendu, pendant plusieurs heures ce 15 octobre.

“Votre compte a été bloqué. Nous avons déterminé que ce compte enfreignait les règles de Twitter concernant la publication d’informations privées “, a reçu le président américain, en guise de message envoyé  par le réseau social.

La campagne avait déjà accusé, dans une vidéo, Biden de menteur et d’avoir ” escroqué” les États-Unis pendant des années, en lien avec un article publié mercredi par le tabloïd du New York Post sur des allégations. Liens entre le candidat démocrate et l’Ukraine.

Jeudi en milieu de matinée, le compte était de nouveau en ligne et partageait à nouveau la vidéo sur Biden, accompagnée du message “Nous sommes de retour et nous republions la vidéo que Twitter ne veut pas que vous voyiez . ”

L’article du New York Post dont il est question est basé sur des courriels et d’autres documents numériques récupérés sur un ordinateur qui aurait appartenu au fils de Biden, Hunter, dont une copie a été fournie au journal de New York par l’ancien maire de New York et l’avocat de Trump, Rudy Giuliani.

Selon ces informations, Joe Biden aurait, alors qu’il était vice-président, présenté son fils Hunter, à un dirigeant de la société ukrainienne de gaz naturel Burisma Holdings, qui faisait l’objet d’une enquête par le procureur général de l’Ukraine de l’époque, Víktor Shokin (2015- 2016) .

Cependant, la provenance de ces informations soulève les soupçons de certains journalistes et réseaux sociaux qui questionnent leur fiabilité. Parmi eux, Facebook et Twitter.

“Je tiens à préciser que cette histoire remplit les conditions pour être vérifiée par les vérificateurs indépendants de Facebook. En attendant, nous allons réduire sa diffusion sur notre plateforme”, a écrit Andy Stone, responsable de la politique de communication de Facebook, sur Twitter à propos de l’article du Post.

Twitter, pour sa part, a décidé de retirer complètement l’histoire, affirmant qu’il violait sa politique interne contre la publication de matériel numérique volé, puisque le contenu de l’ordinateur aurait été obtenu sans le consentement de son prétendu propriétaire, Hunter Biden.

En savoir plus :

L’Agence Nationale des Aires Protégées dénonce des imposteurs

%d bloggers like this: