Monday, October 12, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Le canada a échoué à obtenir un siège au conseil de sécurité de l’ONU

Le canada a encore échoué à obtenir un siège au conseil de sécurité de l’ONU, mais cette fois face à…

By juno7 , in ACTUALITÉS , at June 19, 2020 Tags: ,

img

Le canada a encore échoué à obtenir un siège au conseil de sécurité de l’ONU, mais cette fois face à la Norvège et l’Irlande

Son dernier mandat au conseil de sécurité de l’ONU, remonte à 1999-2000,le Canada n’a pas réussi, une fois de plus, à obtenir un siège au conseil de sécurité de l’ONU. Trois candidats pour deux sièges, le Canada termine en 3e position avec 108 votes derrière  la Norvège et l’Irlande qui ont totalisé respectivement 130 votes et 128 votes.

Dix ans après avoir perdu contre le Portugal en 2010, le canada a encore essuyé une défaite au conseil de sécurité. Dans un communiqué, le premier ministre Justin Trudeau a félicité la Norvège et l’Irlande et a fait savoir que le canada voulait ce siège afin  de travailler avec le monde entier pour bâtir un avenir meilleur qui profiterait à tous.” Le Canada a la capacité de changer les choses, mais nous n’y arriverons pas tout seul “, a souligné Justin Trudeau qui espère que le pays remporte le siège.

Le canada a déployé d’importants efforts en vue de remporter ce siège. Le premier ministre Trudeau a rencontré de nombreux dirigeants en Afrique, Allemagne, partout à travers le monde. Plus de deux millions de dollars ont été dépensés dans le cadre de sa campagne. Mais certaines organisations Canadiennes et internationales ne voyaient pas de bon oeil l’élection du Canada au conseil de sécurité de l’ONU. En effet,  150 personnalités et organisations canadiennes et internationales dont David Suzuki, Amir Khadir, Noam Chomsky, Romeo Saganash, Roger Waters et la Confédération des syndicats nationaux (CSN), ont signé une pétition dans laquelle elles demandaient aux pays membres de l’ONU de ne pas élire le canada au conseil.

Dans une interview accordée à Radio canada info, l’ancien diplomate canadien Gilles Rivard explique que l’echec du Canada est principalement dû au fait que le pays s’est lancé tard dans la course. Rivard pense que  le canada doit encore se lancer dans une autre tentative mais en suivant la même stratégie que la Norvège et l’Islande qui se sont lancées au moins 10 ans d’avance. Le pays doit aller chercher le plus d’alliances tôt dans la course et tout en nourrissant ses  appuis les années suivantes.

Le Conseil de sécurité de l’ONU comporte  15 membres. 10 d’entre eux  sont élus par l’Assemblée générale pour un mandat de deux ans alors que les cinq autres sont permanents.

A lire aussi:

%d bloggers like this: