Thursday, November 19, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Le bâtiment académique de la Faculté des Sciences Humaines enfin réhabilité

Les travaux de réhabilitation et de renforcement du bâtiment académique de la Faculté des Sciences Humaines (FASCH) sont pratiquement achevés….

By Jinaud Augustin , in ACTUALITÉS , at August 21, 2020 Tags: , , ,

img

Les travaux de réhabilitation et de renforcement du bâtiment académique de la Faculté des Sciences Humaines (FASCH) sont pratiquement achevés.

Encore quelques coups de pinceaux; la mise en place du mobilier; le nouveau bâtiment sera fin prêt pour accueillir les étudiants de la Faculté des Sciences Humaines (FASCH) de l’Université d’État d’Haïti (UEH) pour qu’ils recommencent à suivre des cours dans le bâtiment principal de la FASCH qui a été endommagé lors du séisme du 12 janvier 2010. Laisser les hangars en mauvais état et les salles provisoires inconfortables étaient le rêve de tous les étudiants et du staff dirigeant de la faculté.

16 mois après le lancement des travaux par le Bureau de monétisation des programmes d’aide au développement (BMPAD), les étudiants tant au niveau de la licence (départements de psychologie sociale, de sociologie, de travail social et de communication sociale) que du programme post-gradué (maîtrise en Population et Développement) pourront nourrir l’espoir d’assister bientôt aux cours dans des locaux bien aménagés.

Pour le coordonnateur de la Faculté des Sciences Humaines (FASCH), le professeur Josué Vaval les travaux sont achevés à 99 %. Mais le chemin a été relativement long. « Trois ans après le séisme, une étude montrant que le bâtiment peut être réhabilité a été réalisée. Cependant il nous a fallu six ans pour trouver l’argent nécessaire pour financer les travaux. Dans un premier temps l’État nous a toujours signifié qu’il n’avait pas les moyens de financer la réhabilitation de la Faculté des Sciences Humaines (FASCH). En 2015, le Japon a étudié la possibilité d’inscrire ce projet dans son programme d’aide au développement en Haïti », a-t-il indiqué.

Après avoir fourni tous les papiers exigés aux représentants du gouvernement japonais, en août 2018 un appel d’offre a été lancé. En mai 2019, la pose de la première a eu lieu, explique le coordonnateur (équivalent du doyen de la faculté) Vaval. Toutefois, il affirme que le conseil de la FASCH n’avait pas à sa charge la réalisation de ce projet. « L’argent, l’appel d’offre tout a été géré par le BMPAD. La faculté s’est chargée uniquement de la supervision des travaux », a-t-il ajouté avant d’annoncer pour bientôt l’inauguration.

Le bâtiment académique de la Faculté des Sciences Humaines (FASCH) avec ces trois étages et un rez-de-chaussée logent des salles de cours, une grande bibliothèque, la salle d’informatique, les bureaux des professeurs, le Centre en population et développement et l’auditorium Pierre Louis Salomon qui peut recevoir entre 300 à 500 personnes. Le projet de réhabilitation a été financé à hauteur de 95 millions de gourdes par l’Ambassade du Japon en Haïti. Le fonds a été géré par le BMPAD. Le directeur général Fils-Aimé Ignace Saint-Fleur avait donné la garantie quant à la réalisation de ces travaux.

En savoir plus :

Affaire PetroCaribe: Ensemble Contre la Corruption exige les arrêts de débet

%d bloggers like this: