Monday, October 12, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


L’Ambassade des USA en Haïti condamne la mort de l’afro-américain George Floyd

L’Ambassade des États-Unis en Haïti condamne la mort de l’afro-américain George Floyd. Le décès par asphyxie de l’afro-américain George Floyd…

By juno7 , in ACTUALITÉS , at June 3, 2020 Tags: , , ,

img

L’Ambassade des États-Unis en Haïti condamne la mort de l’afro-américain George Floyd.

Le décès par asphyxie de l’afro-américain George Floyd survenu le lundi 25 mai à la suite de son arrestation par des policiers blancs à Minneapolis continue de provoquer de violentes manifestations, des scènes de pillage et de la désobéissance civile (…) dans au moins 140 villes des États-Unis d’Amérique.

Consciente du traumatisme et de la douleur que peut causer ce décès à la communauté haïtienne, l’Ambassade américaine à Port-au-Prince, dans un message, exprime ses sincères condoléances à la famille, aux amis et à la communauté de George Floyd tout en joignant sa voix aux appels de partout dans le monde pour condamner cet acte, qu’elle considère, à l’instar du Secrétaire d’Etat Mike Pompeo, comme une tragédie.

Rappelant que les États-Unis sont fondés sur les principes de l’Etat de Droit, l’ambassade des USA en Haïti informe que le Département de la Justice des États-Unis a annoncé une investigation criminelle complète en vue de faire la lumière sur les circonstances entourant la mort de M.Floyd.

“Nous demeurons déterminés à combattre le racisme et à célébrer la diversité comme une force tout en continuant à promouvoir les valeurs qui sont la liberté, l’égalité et la justice pour tous”,conclut la mission diplomatique américaine accréditée en Haïti dans ce message publié sur son compte twitter.

La violence a éclaté dans les villes américaines lors de la sixième nuit de manifestations(hier lundi) déclenchées par la mort de l’Afro-Américain George Floyd. Des couvre-feux ont été imposés dans près de 40 villes, mais les gens les ont largement ignorés, ce qui a conduit à un nombre de face à face tendues. La police anti-émeute a affronté les manifestants à New York, Chicago, Philadelphie et Los Angeles, tirant des gaz lacrymogènes et des balles de poivre pour tenter de disperser la foule.Des véhicules de police ont été incendiés et des magasins ont été pillés dans plusieurs villes.

A lire aussi: Meurtre de George Floyd: Michael Jordan sort de son mutisme

%d bloggers like this: