Monday, November 23, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


La Ferme Latortue a ouvert ses portes au public

La Ferme Latortue a ouvert ses portes au public lors d’une journée portes ouvertes le week-end dernier à Léogâne Léogâne,…

By Jean Herntz ANTILUS , in ACTUALITÉS , at August 26, 2020 Tags: , , , ,

img

La Ferme Latortue a ouvert ses portes au public lors d’une journée portes ouvertes le week-end dernier à Léogâne

Léogâne, Haïti.- Auditionné le jeudi 13 août dernier dans le cadre d’un prêt contracté à l’ONA en vue de renforcer sa ferme avicole à Léogâne, le leader du parti politique AAA ,Youri Latortue a ouvert les portes de son entreprise, la ferme Latortue, au public lors d’une visite guidée organisée les samedi 22 et dimanche 23 août 2020 . La ferme Latortue est située dans la commune de Léogâne à une trentaine de kilomètres au Sud de la capitale, dans la localité dénommée «Mellier».

« L’idée de créér la ferme Latortue m’est venue de ma volonté de contribuer à l’équilibre de la balance commerciale entre mon pays et la République Dominicaine» lance d’emblée le propriétaire des lieux aux visiteurs pour justifier un investissement aussi massif dans un secteur présenté comme peu porteur et souvent soumis aux aléas de la nature climatique en Haïti.

« 60 millions de dollars d’oeufs arrivent en Haïti chaque année en provenance de la République Dominicaine. 900 millions de dollars de morceaux de poulets font également le même chemin. Cet argent aurait pu rester en Haïti et être investi dans l’agriculture» selon l’ancien sénateur de l’Artibonite qui se dit scandalisé par le fossé créé par la balance commerciale entre les deux pays partageant la même île.

Déjà nationalement connu pour sa production d’oeufs et de poulets de chair, la ferme Latortue embrasse d’autres filières de production agricole affirme son propriétaire avec un brin de fierté. Bien qu’en petite quantité, la ferme Latortue s’est lancée depuis quelques temps dans la production, à des fins de commercialisation, de la banane, de haricots, d mangues, de citrons, entre autres.
« Vous comprenez mieux maintenant pourquoi je suis perçu comme une menace pour l’agriculture dominicaine» lance l’ex-président du Sénat de la République à son public, une pointe de raillerie dans la voix.

Plus sérieusement, celui qui fut président de la commission éthique et anticorruption au Grand Corps affirme vouloir se proposer comme un modèle vivant à la jeunesse désemparée qui n’a pour seul objectif de laisser le pays pour se retrouver sous un ciel plus «clément» où elle n’aura pas à se battre au quotidien pour manger.
« L’agriculture reste un secteur porteur pour le pays; il faut pour cela y mettre du cœur, de la volonté et les investissements nécessaires doivent être disponibles» fait remarquer Youri Latortue.

La ferme Latortue, qui s’étend sur plusieurs hectares de terres arables, est composée majoritairement de hangars, de dépôts où sont stockés des intrants indispensables au fonctionnement de la ferme. Une bonne partie du personnel est logée sur place dans des bâtiments assez spacieux. Au terme des deux journées portes ouvertes, suivies de la visite guidée de la ferme Latortue, son propriétaire Youri Latortue émet le vœu que des initiatives du genre se multiplient dans d’autres régions du pays afin d’apporter une bouffée d’air frais tant nécessaire à la production agricole et l’agro-industrie en Haïti.

En savoir plus :

Abinader interdit que sa photo soit affichée dans les bureaux publics

%d bloggers like this: