Sunday, October 18, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


La Covid-19 aux portes du palais national et mise en déroute d’autres institutions

Les cas de contamination au Coronavirus (Covid-19) s’étendent davantage dans le pays. Le matériel de dépistage se fait rare et l’État…

By juno7 , in ACTUALITÉS , at May 29, 2020 Tags: ,

img

Les cas de contamination au Coronavirus (Covid-19) s’étendent davantage dans le pays. Le matériel de dépistage se fait rare et l’État fait du sur place. La prise en charge commence à montrer à quel point le pays n’était pas préparé.

Nous avons appris de sources dignes de foi que le président de la République ne se rend plus au palais national après que plusieurs agents de l’Unité de sécurité générale du palais national (USGPN) sont testés positifs . Jovenel Moïse assure certaines de ses fonctions depuis son domicile (télétravail), a confié une source à Juno7.

Aussi, nous avons appris qu’un dépistage massif du personnel a eu lieu. Et une équipe avait la mission de désinfecter tous les recoins du palais à la suite de la détection des cas de contamination de ces agents de l’USGPN.

Mise à part le siège du pouvoir exécutif qui est touché, deux agents travaillant à la Primature sont testés positifs. Un ancien premier ministre nommé est lui aussi testé positif. Au moins trois personnalités politiques de l’opposition ont aussi été touchés par la maladie du nouveau Coronavirus.

Des membres du personnel de certaines institutions étatiques sont également testés positifs. C’est le cas notamment du Fonds d’assistance économique et sociale (FAES) où plus de 5 employés sont testés positifs. La DINEPA, au tout début du mois a connu au moins deux cas. La banque nationale de crédit (BNC) a fermé trois de ses succursales dans la zone métropolitaine (Delmas 52, Turgeau, Carrefour) pour au moins trois jours en raison des cas positifs enregistrés parmi le personnel.

La pandémie de Covid-19 gagne du terrain dans toutes les sphères du pays. Du simple citoyen à des hauts responsables au niveau de l’État, le virus touche davantage de personnes. Mais les autorités continuent de prendre des décisions qui mettent en doute leur capacité à minimiser les dégâts que peut causer la pandémie.

La Covid-19 et l’État mettent des hôpitaux sur la touche

La pandémie de Covid-19 enfonce le pays dans la crise sanitaire. Plusieurs centres hospitaliers publics ont recensé des cas, ce qui a poussé à la fermeture de tout un service. Les exemples de l’hôpital de l’université d’État d’Haïti (plus grand centre hospitalier public du pays) qui a fermé son service de pédiatrie, parce qu’au moins trois médecins ont été infectés par le Coronavirus. Pourquoi les médecins de cet hôpital où les moins aisés se rendent plus facilement n’avaient pas assez de matériels de protection pour éviter que le personnel de soin qui doit être au premier plan ne soit affecté?

L’hôpital Immaculé Conception de Port-de-Paix a fermé son service d’urgence en raison du fait qu’un médecin résident et un membre du personnel sont testés positifs à la Covid-19. La maternité de l’hôpital Nos petits frères et sœurs est aussi fermée comme mesure préventive contre la maladie.

Entre temps, les autorités ont évoqué l’idée de mettre sur pied des hôpitaux de campagne pour soigner uniquement les patients atteints de Covid-19. Tandis que l’hôpital La Paix à Delmas 33 est à l’arrêt faute d’équipements de protection pour le personnel soignant entre autres.

Le bilan officiel de la pandémie du Coronavirus en Haïti s’élève à 1 320 cas testés positifs, 34 morts et 22 personnes guéries. Depuis au moins trois jours les cas augmentent par centaines et le département de l’Ouest reste le plus touché avec 1 023 cas positifs.

A lire aussi: Covid-19 – Haïti : 1 320 cas confirmés, 143 nouveaux cas uniquement dans l’Ouest

%d bloggers like this: