Sunday, November 22, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


L’ Unesco offre un soutien logistique à la réhabilitation de la Chapelle royale de Milot

La Chapelle Immaculée de Milot a été reconstruite en 1820 et puis dans les années 1930 après qu’un important tremblement…

By Rezo Nodwes , in ACTUALITÉS , at April 24, 2020 Tags: , ,

img

La Chapelle Immaculée de Milot a été reconstruite en 1820 et puis dans les années 1930 après qu’un important tremblement de terre eut frappé le nord d’Haïti. Son dôme, d’environ 30 mètres de diamètre, recouvert de tuiles d’asphalte remplaçant les ardoises, a été entièrement réhabilité en 2017 par l’ISPN.

Plus d’une semaine après, aucun rapport officiel n’est venu révéler l’origine du sinistre qui a détruit ce patrimoine national

Jeudi 23 avril 2020 ((rezonodwes.com))–L’Unesco a annoncé qu’elle fournira des images numériques – 3D – pour la reconstruction de la chapelle de l’Immaculée Conception, suite à l’incendie qui a consumé le dôme du symbole du patrimoine haïtien, le 13 avril dernier.

Selon le site officiel de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture, il sera fourni à l’Institut haïtien pour la sauvegarde du patrimoine national (ISPN) un ensemble de données tridimensionnelles et d’images de drones recueillies en 2014 pour aider à la réhabilitation du site.

Le 13 avril, un incendie dont l’origine est toujours inconnue, malgré la constitution d’un comité ministériel, a complètement détruit le dôme du bâtiment et en grande partie ses accessoires. Les autorités qui ont reconnu que les dommages étaient considérables, ont ouvert une enquête pour en déterminer l’origine. Mais, cette enquête, semble-t-il « se poursuit » comme celle lancée lors de l’incendie de Radio Kiskeya en décembre 2018.

Un jour après les événements, Ernesto Ottone, sous-directeur général de l’Unesco pour la culture, a exprimé son inquiétude face à l’incendie et a souligné que l’organisation mondiale se tient aux côtés d’Haïti dans ce drame.

Nous espérons que, malgré les restrictions imposées par la pandémie de Covid-19, il sera possible d’intervenir d’abord pour analyser avec précision la situation et les besoins, puis d’envisager des solutions conformes à la valeur universelle exceptionnelle du site », a déclaré le fonctionnaire.

Le monument historique, situé à environ 20 kilomètres du Cap-Haïtien, a été construit au début du XIXe siècle, entre 1810 et 1813 sous le règne du roi Henri Christophe, et les historiens s’accordent à dire qu’il a servi de chapelle royale.

Juxtaposant le Palais de Sans-Souci, la chapelle royale de Milot a été classée patrimoine national en 1979. La propriété séculaire a été inscrite sur la liste du patrimoine mondial en 1982.

%d bloggers like this: