Wednesday, October 14, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Kiko Saint-Rémy dément toute information le liant au secteur pétrolier

L’homme d’affaires Kiko Saint-Rémy, dément toute information le liant au secteur pétrolier Depuis des jours, le nom de Kiko Saint-Rémy…

By juno7 , in ACTUALITÉS , at June 17, 2020 Tags:

img

L’homme d’affaires Kiko Saint-Rémy, dément toute information le liant au secteur pétrolier

Depuis des jours, le nom de Kiko Saint-Rémy se trouve au coeur d’une affaire relative à l’achat et à la vente de produits pétroliers en Haïti. Des informations circulant sur les réseaux sociaux dans ce contexte fragile marqué d’une brusque rareté d’essence sur le marché haïtien, laissent croire qu’il avait un contrat de carburant avec l’Etat haïtien par le biais du Bureau de Monétisation des Programmes d’Aide au Développement. On le fait passer pour un baron du pétrole qui fait et défait dans ce secteur juteux.

Contacté par la rédaction de Juno7, l’homme d’affaires nie tout en bloc. Il dit voir dans ces rumeurs une velléité d’un petit groupe d’hommes et de femmes pour détruire sa personnalité en tant que citoyen honnête qui croit aux valeurs et au travail assidu.

“Je démens formellement toute information qui associe mon nom à des activités liées au pétrole en Haïti. C’est un bonnet taillé par mes détracteurs pour continuer à m’attaquer comme ils prennent le malin plaisir à le faire depuis des années. Ils ne m’atteindront pas. Je comprends parfaitement bien leur jeu”,réplique Kiko Saint-Rémy informant être harcelé de jour comme de nuit par des gens au téléphone qui veulent savoir à quand la résolution du problème de carburant constaté à la pompe ces derniers temps.

Pour l’homme d’affaires, il y a certainement une main politique et/ou économique derrière cette campagne qui, souligne-t-il, ne vise qu’à le dénigrer. ” Il me semble que les gens s’intéressent beaucoup à moi alors que je suis un homme très préoccupé par mon travail d’entrepreneur. J’ai l’impression d’être une cible facile pour eux”,renchérit-il.

Outre l’affaire relative aux produits pétroliers, le nom de Kiko Saint-Rémy est cité par plusieurs politiques et militants de Droits Humains comme le propriétaire d’une compagnie dénommée PREBLE-RICH HAÏTI S.A. Cette firme aurait servi de pont entre l’Etat haïtien et une entreprise chinoise pour l’achat des 18 millions de dollars de matériels et d’équipements sanitaires dans le cadre de la lutte contre la Covid-19. Une information que Kiko Saint-Rémy dément avec la dernière rigueur.

A lire aussi:

%d bloggers like this: