Saturday, November 21, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


JOVENEL MOISE VEUT UNE NOUVELLE CONSTITUTION

Dans une adresse à la nation, hier soir , sur la TNH, le Président Jovenel Moise, a exprimé sa volonté…

By Charilien Jeanvil , in ACTUALITÉS , at October 24, 2020 Tags: , , , , , , ,

img

Dans une adresse à la nation, hier soir , sur la TNH, le Président Jovenel Moise, a exprimé sa volonté de changer la Constitution du 29 mars 1987, actuellement en vigueur. Il reconnait que cette question doit faire l’objet d’un consensus, d’où l’appel lancé aux forces vives du pays.  Le chef de l’état a dit être en discussion depuis plusieurs mois avec les partis politiques de l’opposition. 

Il a pris l’engagement solennel de ne pas se porter candidat aux prochaines élections sous l’égide de cette nouvelle constitution. L’objectif, est de « mettre fin à l’instabilité, à l’exclusion politique, et placer le pays sur la voie du changement et du développement socioéconomique. » a dit Jovenel Moise.

L’élu du PHTK se dresse en opposant farouche de la constitution sur laquelle il a été élu président de la République, disant qu’elle n’est plus adaptée. Il a plaidé pour ’’une constitution moderne, adaptée aux exigences et aux défis qui attendent la nation au XXIe siècle’’. 

Le président a reconnu cependant les bons attraits de la constitution de 1987, invitant à ‘’conserver ses bons héritages démocratiques’’.

Selon Jovenel Moise, la nouvelle constitution doit imprégner notre culture et faciliter la gouvernance du pays en prônant l’indépendance des trois pouvoirs de l’État, profitant pour lancer une pique au parlement, ‘’qui n’effectue pas son travail’’. 

Le locataire du palais national presse les experts en Droit ainsi que tous les secteurs organisés du pays à se prononcer sur le changement de la Constitution, qui sera soumis au vote populaire.

Le président affime avoir entamé des négociations depuis plusieurs mois avec des personnalités de l’aile dure de l’opposition. Il s’est aussi félicité de la disposition et la volonté de ces dirigeants politiques pour tenter de sauver le pays, appelant à une entente pour que tout le monde sorte gagnant. 

Jovenel Moise a profité pour rappeler à ceux qui réclament son départ le 7 février 2021, que son mandant arrive à échéance le 7 février 2022. Il les invite à prendre le chemin des élections s’ils veulent le remplacer après cette date.  Des élections qui doivent avoir lieu après le référendum sur la nouvelle constitution.

L’article JOVENEL MOISE VEUT UNE NOUVELLE CONSTITUTION est apparu en premier sur Telepluriel Haïti.

%d bloggers like this: