Sunday, October 18, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Jovenel Moise prolonge l’état d’urgence sanitaire pour 2 mois supplémentaires et annonce « des sanctions » pour refus de porter le masque en public

Tweet Mercredi 20 mai 2020 ((rezonodwes.com))–En dépit de l’échec des différentes mesures prises dans le cadre d’un état d’urgence « sanitaire »,…

By Rezo Nodwes , in ACTUALITÉS , at May 21, 2020 Tags: , , ,

img

Mercredi 20 mai 2020 ((rezonodwes.com))–En dépit de l’échec des différentes mesures prises dans le cadre d’un état d’urgence « sanitaire », accompagné d’un couvre-feu controversé, le président Jovenel Moïse a décidé de renouveler l’état d’urgence sanitaire pour encore deux longs mois.

« Je viens de présider, en visioconférence, un Conseil des Ministres à l’extraordinaire » a indiqué le président Jovenel Moise mercredi soir, ajoutant que « le gouvernement a décidé de renouveler l’état d’urgence sanitaire pour deux mois« .

Jovenel Moise en a profité pour renouveler que « le port du masque est obligatoire dans les lieux publics, sous peine de sanctions ». Le texte avec les nouvelles mesures adoptées se référant aux articles du code pénal et de la Constitution en vigueur, est très attendu pour en connaître les changements effectués ayant conduit le gouvernement de facto à garder « fermé » le pays pour encore 60 jours.

Les contrevenants pourront donc se voir récolter des sanctions, a ajouté le chef de l’état qui semble prendre un délicieux plaisir à confiner son peuple sans pain, sans eau et dans un black-out effrayant 24/24. Toutefois, le premier-ministre de facto, Joseph Jouthe, a souligné mercredi qu’il y a une « absence de cadre légal » pour renforcer les mesures sanitaires devant nous aider à endiguer la propagation du coronavirus.

Le dirigeant Tet Kale a, semble-t-il pris goût des visioconférences préparées par son « souffleur » et ministre des affaires étrangères, Claude Joseph, après l’entretien avec le président malgache, planifie pour jeudi matin une rencontre virtuelle ac le Président du Sénégal, Macky Sall, pour discuter de la conjoncture actuelle. L’histoire peut-être de remplir sa journée d’un dirigeant qui ne dirige rien, aurait pu dire PM Jouthe.

Entre-temps, allons-nous jongler entre confinement et planification d’élections durant les prochains 60 jours ? A noter que dans tous les pays de la Caricom, excepté Haïti, l’état d’urgence sanitaire est décrétée d’un commun accord entre l’Exécutif et le Législatif.

%d bloggers like this: