Saturday, October 17, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Jovenel Moise ordonne à ses vieux amis et associés de l’Ucref et de l’Ulcc de lui « produire un rapport d’enquête sur les appels d’offre passés entre l’Etat haitien et des compagnies du secteur privé de l’électricité »

Tweet Jovenel Moise a-t-il remboursé l’emprunt bancaire de $6 millions pour ses plantations de bananes pourries sur le domaine public…

By Rezo Nodwes , in ACTUALITÉS , at June 23, 2020 Tags: , ,

img

Jovenel Moise a-t-il remboursé l’emprunt bancaire de $6 millions pour ses plantations de bananes pourries sur le domaine public de l’Etat ? Sur quelle base, a-t-il pu décrocher un tel montant quand des diplômés de Damien, les qualifiés et mieux formés dans le domaine, n’ont pas eu cette chance ?

Jovenel Moise ne serait jamais nommé président d’Haïti si le secteur « boujwa » n’avait pas approuvé ce choix fait par Martelly le 20 juin 2015.

Lundi 22 juin 2020 ((rezonodwes.com))–L’apprenti-dictateur au pouvoir en Haïti, Jovenel Moise, indexé de corruption grave, d’usurpation de titre et de dilapidation de fonds de Petro Caribe, pour assurer une permanence continue de PHTK au Palais National au-delà du 7 février 2021, vient de passer à une vitesse supérieure en demandant à ses deux bons vieux amis et anciens associés, les directeurs de l’Ucref et de l’Ulcc, de lui produire « un rapport d’enquête sur les appels d’offre passés entre l’Etat haitien et les compagnies privées œuvrant dans le secteur énergétique, entre mars 2010 et mai 2020« .

Jovenel Moise dont aucune des dix principales promesses de campagne n’ont été concrétisées, notamment l’électricité 24/24 et la réduction de la cherté de la vie – lajan nan pòch… -, pour désigner des boucs émissaires après le constat d’un cuisant échec de son administration, en-deçà très décriée par la majorité de la population, a mis lundi en selle, à côté du DG a.i. de la PNH, Rameau Normil, deux autres institutions ayant totalement du mal à prouver leur raison d’être depuis 2017, pour amplifier la répression en Haïti à l’approche de la fin de son mandat constitutionnel, le 7 février 2021.

En accordant un délai de trente (30) jours francs à l’ULCC, l’UCREF et l’IGF, l’apprenti-dictateur qui ne s’est pas manifesté durant les dernières manifestations anti-racistes à travers le monde, et qui est apparu en conférence de presse lundi matin, n’a toutefois pas indiqué à quoi servirait la conclusion du rapport déjà biaisé que lui soumettront ses amis.

En réaction à la requête de Jovenel Moise adressée à ses amis de l’Ucref et de l’Ulcc, un militant a suggéré au président de bien vouloir instruire la Nation sur quelle base et dans un pauvre pays comme Haïti, Michel Martelly lui avait avancé $ 6 millions et en plus mis des propriétés de l’Etat à sa disposition pour cultiver des bananes dont aucune vente sur le marché international n’a été rapporté dans aucun livre-comptable.

%d bloggers like this: