Tuesday, October 13, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Jouthe annonce des plans d’urgence pour le secteur agricole délaissé bien avant la covid-19

Les agriculteurs ont remis en question les plans d’urgence pour éviter la famine, notant que le secteur est en crise…

By Rezo Nodwes , in ACTUALITÉS , at May 15, 2020 Tags: , , ,

img

Les agriculteurs ont remis en question les plans d’urgence pour éviter la famine, notant que le secteur est en crise avant le fléau de la pandémie.

Jeudi 14 mai 2020 ((rezonodwes.com))–Le gouvernement haïtien a approuvé une augmentation du budget agricole et l’élaboration d’un plan visant à atténuer les effets de la pandémie de Covid-19 sur le secteur, selon un communiqué officiel publié jeudi.

Le Premier ministre de facto, Joseph Jouthe, ayant déclaré en privé qu’Haïti n’existe même pas virtuellement, a expliqué que les restrictions imposées pour faire face au nouveau coronavirus ont de grandes conséquences dans les secteurs productifs, en particulier l’agriculture, ce qui expose le pays à une grave crise économique aux conséquences néfastes.

Les dispositions gouvernementales, que beaucoup considèrent comme de l’utopie, car rien ne fonctionnait avant l’apparition de covid-19, ont-ils admis, comprennent, selon les autorités, le développement d’actions qui permettent la production agricole et assurent la disponibilité de nourriture, de bétail et de fournitures de pêche à court, moyen et long terme.

Jouthe qui a traité le peuple haitien de « salopri« , et qui est encore maintenu au poste malgré ses violentes diatribes, a appelé le ministère de l’agriculture et des ressources naturelles à « assurer un approvisionnement agricole constant, et la permanence sur le marché d’une quantité suffisante d’engrais et de semences de qualité favorisant les cultures à cycle court ».

Par ailleurs, certains experts habitués aux promesses du président Jovenel Moise, ont indiqué que le gouvernement doit tenir compte de ceux qui travaillent directement la terre et pas seulement des gestionnaires, et ont souligné que « toute intervention à court terme est un gaspillage d’argent ».

%d bloggers like this: