Monday, October 12, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


José Goméz et Rogavil Boisguéné promettent de renforcer les liens entre la France et la CSC/CA

L’ambassadeur de France José Goméz promet de travailler de concert avec le président de la CSC/CA Rogavil Boisguéné en vue…

By Jean Herntz ANTILUS , in ACTUALITÉS , at September 26, 2020 Tags:

img

L’ambassadeur de France José Goméz promet de travailler de concert avec le président de la CSC/CA Rogavil Boisguéné en vue de renforcer les liens entre l’ambassade de France en Haïti et le Tribunal administratif.

Port-au-Prince, Haïti.- L’ambassadeur de France en Haïti, José Goméz, a reçu le 22 septembre dernier le président de la Cour des Comptes et du Contentieux Administratif (CSC/CA), Rogavil Boisguéné, pour un petit déjeuner de travail selon une note de la représentation diplomatique française en Haïti publiée sur ses comptes officiels hier jeudi 24 septembre 2020.

Le diplomate français a salué le travail de la Cour des Comptes et a montré l’importance de cette chambre administrative qui doit remplir sa mission de manière indépendante.

José Goméz a salué le travail de la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif (CSC/CA) tout en montrant l’importance de cette institution juridique et administrative qui est appelée à remplir une grande mission de manière indépendante. Cette institution, par son fonctionnement, ressemble à la Cour des Comptes et le Conseil d’État français a souligné l’ambassadeur de France en Haïti.

Par ailleurs, José Goméz a promis d’œuvrer de concert avec le président de la Cour des Comptes et du Contentieux Administratif, Rogavil Boisguéné, au renforcement des liens de coopération entre l’Ambassade de France et la Cour des Comptes pour que cette dernière puisse continuer à remplir sa mission qui est essentielle pour le bon fonctionnement d’un État de droit poursuit la note de l’ambassade de France en Haïti.

Après la rencontre de son président Rogavil Boisguéné avec l’ambassadeur de France en Haïti José Goméz, la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CSC/CA) peut se vanter d’un soutien de choix à un moment où l’institution fait face aux assauts des proches du pouvoir exécutif qui l’accuse à tort de bloquer le projet d’électrification du président Jovenel Moïse.

En savoir plus:

Le rappeur américain Kanye west est dans nos murs

%d bloggers like this: