Sunday, October 18, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


“Il n’y aucun lien entre les élections de 2015 et celles de 2016”, soutient Yves Germain Joseph

Pour l’ex-numéro un du MPCE, les élections de 2016 n’ont pas été la suite de celles de 2015. Pour preuve,…

By Robenson Bertrand , in ACTUALITÉS POLITIQUES , at June 16, 2020 Tags:

img

Pour l’ex-numéro un du MPCE, les élections de 2016 n’ont pas été la suite de celles de 2015. Pour preuve, M. Joseph a rappelé que le président provisoire d’alors, Jocelerme Privert, avait annulé les joutes de 2015 et relancé les inscriptions à la course électorale de 2016.

De 54 candidats en 2015 à 27 en 2016, les présidentielles ayant conduit à la victoire de Jovenel Moïse ne sauraient être la suite du processus enclenché sur l’Administration Martelly-Paul, de l’avis de M. Joseph. “Peut-on considérer légalement les élections d’octobre 2016 comme la suite de celles de 2015?”, s’est questionné Yves Germain Joseph.

“Point n’est besoin d’expliquer à quiconque que si à ces nouvelles élections le vainqueur n’avait pas obtenu une forte majorité de plus de 50%, on devrait avoir un second tour entre les deux vainqueurs. CQFD. C’est ou bien un troisième tour ou un autre second tour dans ce cas”, a argumenté l’ex-ministre haïtien de la Planification.

Les élections de 2015 et celles de 2016 n’ont pas les mêmes fondements juridiques, avance Yves Germain Joseph. “Il n’y a donc aucun lien entre les deux élections qui sont fondées sur deux régimes complètement différents”, argumente-t-il.

“Ce ne sera autre chose- quelle que soit la formule utilisée-qu’un coup d’Etat, si le président ne démissionne pas de son propre gré”, a conclu Yves Germain Joseph.

The post “Il n’y aucun lien entre les élections de 2015 et celles de 2016”, soutient Yves Germain Joseph appeared first on Haiti24.

%d bloggers like this: