Friday, August 28, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Haïti|Insécurité – Un entrepreneur froidement exécuté en pleine rue de Port-au-Prince, la police annonce une énième ouverture d’enquêtes

Tweet Alors que dans les tiroirs de l’oubliette et de « l’enquête se poursuit » se retrouvent des noms de plusieurs dizaines…

By Rezo Nodwes , in ACTUALITÉS , at August 28, 2020 Tags: , , ,

img

Alors que dans les tiroirs de l’oubliette et de « l’enquête se poursuit » se retrouvent des noms de plusieurs dizaines de citoyens ordinaires et de hauts cadres de l’administration publique et privée, lâchement assassinés par balles dont les parents font encore le deuil, la PNH annonce l’ouverture d’une enquête sur la mort d’un homme dont la famille aurait eu maille à partir avec le président de la République, pour une question de propriétés appartenant depuis des générations à la la famille El Saieh, déclarées autoritairement et arbitrairement d’utilité publique. Cela remonte à février 2020.

Port-au-Prince, jeudi 27 août 2020 ((rezonodwes.com))–Le Président-Directeur Général du Piyay Market, Michel SAIEH a été froidement abattu jeudi dans sa voiture à Lalue par des inconnus lourdement armés. Sa femme ainsi que son chauffeur, grièvement blessés, ont été transportés de toute urgence à l’hôpital alors que Saieh a rendu l’âme sur le champ.

L’adjoint au porte-parole l’inspecteur divisionnaire Garry Desrosiers annonce que le service d’investigation de la Police nationale d’Haïti a déjà réuni des indices préliminaires liés à l’assassinat, ce jeudi 27 août, au centre-ville de Port-au-Prince, de l’homme d’affaires Michel Tony Saieh. Il annonce l’ouverture d’une enquête pour déterminer les coupables du crime.

Cet assassinat a créé une vive panique dans la zone et a paralysé la circulation sur l’avenue John Brown débouchant sur l’avenue Panaméricaine. À la suite de l’attaque armée ayant visé le véhicule de l’homme d’affaires Michel Tony Saieh, des citoyens couraient dans tous les sens pour échapper à la frayeur entretenue par des hommes armés à bord d’une motocyclette, sans la moindre inquiétude, rapporte la source policière.

Selon les premiers détails communiqués par l’adjoint au porte-parole de la PNH, Garry Desrosiers, qui intervenait sur les ondes Radio Kiskeya, l’homme d’affaires Michel Tony Saieh qui se trouvait dans le véhicule a été atteint d’une balle à la bouche. Le propriétaire du supermarché ‘’Piyay market’’ n’a pas survécu à ses blessures alors qu’un autre occupant a été atteint à la main.

Le juge de Paix Édouard Dourin qui a fait le constat et ordonné la levée du cadavre, a noté dans son papier 30 impacts de balles aperçus sur la voiture de la victime. Il a signalé entre autre que la victime (Michel Tony Saieh) était armée d’un pistolet de calibre de 9 millimètres, maculé de sang.

Toutefois, le service d’investigation de la PNH, déjà à l’œuvre, a procédé à la collecte des douilles aux fins d’analyse balistiques, informe Desrosiers. À l’analyse des images virales sur les réseaux sociaux, le véhicule a été criblé de balles, au moins dix-neuf douilles ont été collectées par les enquêteurs, selon des témoins. Il n’est que d’attendre !

Hervé Noël|Pascal Fleuristil
pfleuristil@yahoo.fr
vevenoel@gmail.com

%d bloggers like this: