Saturday, November 21, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Haïti : L’essentiel de l’actualité du mercredi 4 novembre 2020

Haïti : l’essentiel de l’actualité Ne ratez aucune info, Retrouvez toutes les informations et l’essentiel de l’actualité Haïtienne tous les…

By juno7 , in ACTUALITÉS , at November 4, 2020 Tags: ,

img

Haïti : l’essentiel de l’actualité

Ne ratez aucune info, Retrouvez toutes les informations et l’essentiel de l’actualité Haïtienne tous les jours sur Juno7

Assassinat d’Evelyne Sincère: la DCPJ lance un avis de recherche contre Obed Joseph dit Kiki

Obed Joseph dit Kiki, serait impliqué activement dans l’assassinat de l’écolière Evelyne Sincère, enlevée le jeudi 29 octobre 2020 puis retrouvée morte à Delmas 24 trois jours plus tard m. Cette information a été révélée tôt ce mardi 3 novembre par le porte-parole adjoint de la Police Nationale d’Haïti, Gary Desrosiers sur les ondes d’une station de radio.

Inauguration du nouveau local de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif

La cérémonie d’inauguration a été co-présidée par le président de la République Jovenel Moïse et le président du Conseil de la Cour Supérieure des Comptes, Rogavil Boisguéné. Elle s’est déroulée en présence du premier ministre Joseph Jouthe, du président du tiers du Sénat , du vice-président de la Cour de Cassation , de plusieurs ministres du gouvernement , du Haut-Commandement de la Police Nationale, du directeur général de l’UCLBP, Clément Bélizaire, entre autres.

Ce bâtiment flambant neuf de plus 15 mille mètres carrés qui doit loger les juges et fonctionnaires de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CSC/CA) a été inauguré ce mardi 3 novembre lors d’une cérémonie solennelle. Le nouveau local de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif, répondant au standard des fonctionnaires de la CSC/CA leur permettra d’être plus efficaces dans leur travail selon le président Jovenel Moïse qui a conduit la cérémonie d’inauguration, en compagnie du président du Conseil de la CSC/CA, Rogavil Boisguéné.

La BRH a injecté à nouveau 12 millions de $ pour stabiliser le taux de change

Cinq jours après avoir injecté 12 millions de dollars pour contenir la hausse du taux de change ces derniers jours la banque de la République d’Haïti a annoncé ce mardi 3 novembre 2020 une nouvelle injection de 12 millions de dollars. “Ce mardi 3 novembre 2020, la Banque de la République d’Haïti a injecté 12,000,000.00 de dollars américains sur le marché des changes en vue de soutenir l’offre disponible.

Ce montant est réparti et vendu sur le marché selon les conditions fixées par la banque centrale”, a écrit la BRH sur Twitter.Toutefois, l’avis de répartition de ces 12 millions de dollars entre les banques commerciales et institutions commerciales n’est pas publié.

Assassinat d’Evelyne Sincère: la Direction Politique de l’Opposition révoltée

L’assassinat d’Evelyne Sincère continue de soulever colère et indignation au sein de la société. Les réactions l’une plus touchante que les autres continuent d’affluer pour condamner unanimement cet acte odieux qui plonge dans la tristesse tout un pays. Parallèlement, des structures organisées de la société, partageant de surcroît la peine de la famille éplorée, en profite pour jeter la responsabilité sur l’Etat qui, selon elles, favorise la prolifération des gangs dans le pays.

C’est le cas de la Direction Politique de l’Opposition qui, dans une note de protestation, accuse les autorités étatiques d’avoir créé les conditions nécessaires à la formation de certains groupes de gangs, faisant référence à la fédération des gangs connue sous le nom de “G9 et alliés” dont Jimmy Chérisier, ancien policier est le coordonnateur.

Réginald Boulos se dit choqué et indigné par l’assassinat de la jeune Evelyne Sincère

La découverte du corps sans vie de la jeune fille Evelyne Sincère à Delmas 24 continue de provoquer des réactions outrées, particulièrement sur les réseaux sociaux. Face à l’indignation soulevée par l’assassinat crapuleux et odieux de la jeune lycéenne, plusieurs personnalités ,partis politiques et organisations de la société civile ont fait part de leur ressentiment par rapport à ce crime de trop découlant du banditisme et de l’insécurité.

À travers une vidéo acheminée à la rédaction de Juno7, le président du Mouvman Twazyèm Vwa-Ayiti (MTV-Haïti), Pierre Réginald Boulos, exprime son indignation devant ce lâche assassinat. L’homme d’affaires se dit également révolté par ces actions des bandits armés qui continuent d’endeuiller les familles haïtiennes, ce en dépit de maints tweets et de nombreuses promesses des autorités gouvernementales.

Mirlande Manigat fête ses quatre-vingts ans ce 3 Novembre

La constitutionnaliste et  femme politique haïtienne, Mirlande Manigat souffle sa quatre-vingtième bougie ce mardi 3 Novembre 2020.
Née le 03 Novembre 1940 à Miragoâne dans le département des Nippes , Mirlande Manigat a effectué ses études classiques à l’Institution Ste-Rose de Lima avant de s’inscrire à l’École normale supérieure d’Haïti.

Trois ans plus tard elle part étudier le Droit en France. Diplômée en sciences sociales, Mirlande Hyppolite est titulaire d’un doctorat en science politique à la Sorbonne. Elle poursuit une carrière dans l’enseignement supérieur, notamment comme professeur constitutionnaliste à l’université Simón Bolívar de Caracas à partir de 1978.

%d bloggers like this: