Thursday, November 19, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Haïti: L’essentiel de l’actualité du jeudi 19 novembre 2020

Haïti : l’essentiel de l’actualité Ne ratez aucune info, Retrouvez toutes les informations et l’essentiel de l’actualité Haïtienne tous les…

By juno7 , in ACTUALITÉS , at November 19, 2020 Tags: ,

img

Haïti : l’essentiel de l’actualité

Ne ratez aucune info, Retrouvez toutes les informations et l’essentiel de l’actualité Haïtienne tous les jours sur Juno7.

Commémoration de la bataille de Vertières : Jovenel Moïse réitère son appel à l’unité

La journée de ce mercredi 18 novembre 2020 marquant les 217 ans de la bataille de Vertières, s’annonçait mouvementée. Le moins qu’on puisse dire c’est que la journée a tenu ses promesses à bien des égards. La commémoration officielle de cette bataille déterminante de l’Indépendance a commencé très tôt au Champ de Mars avec une offrande florale du Président Jovenel Moïse, accompagné de la Première Dame Martine Moïse et du Premier Ministre Jouthe. Une célébration officielle qui s’est poursuivie au Palais National dans le cadre de une cérémonie également dédiée aux Forces Armées d’Haïti (FADH).

Mobilisation du 18 novembre: une première vague de manifestants réprimés à Delmas 48

Comme annoncé, des militants de l’opposition, à l’appel de la Direction Politique de l’opposition regroupant plusieurs partis et regroupements politiques dont le Secteur Démocratique et Populaire, ont gagné les rues à travers diverses villes du pays, en vue de forcer Jovenel Moïse à quitter le pouvoir, dénoncer ses dérives ainsi que la recrudescence du phénomène de l’insécurité en Haïti. Arrivée à Delmas 48, la foule qui devait se rendre à Delmas 60 pour atteindre Musseau avant d’engager la route de Bourdon pour se rendre devant le Palais National a été contrainte de rebrousser chemin.

La Police Nationale qui, depuis la veille, avait annoncé des dispositions visant à sécuriser les protestataires tout en protégeant les vies et les biens, a fait usage de gaz lacrymogène pour disperser les manifestants.

Mobilisation du 18 novembre: l’opposition politique parle de réussite, Moïse Jean-Charles les traite de vagabonds

Cette journée de mobilisation a été on ne peut plus révélatrice. Elle n’a fait que réitérer un désaccord évident existant au sein de l’opposition plurielle. Ce désaccord, selon toute vraisemblance et, vu les discours tenus par les différents leaders, n’est pas né de la dernière pluie. Le numéro 1 de Pitit Dessalines a tiré à boulets rouges sur ses anciens camarades politiques. Sans mâcher ses mots, il les qualifie de vendus, vagabonds et “tenten”. Selon lui, ils sont payés par une frange de la classe économique pour déstabiliser le pays en organisant des manifestations violentes afin de détruire les biens des gens appartenant à la classe moyenne.

L’opposition répond à Moïse Jean-Charles

Lors d’une conférence bilan, l’avocat André Michel a saisi l’occasion pour donner une réponse proportionnelle aux attaques ayant ciblé le Secteur Démocratique et Populaire. Si l’on peut se fier aux propos tenus par André Michel, ces attaques sont dues à l’échec du mouvement organisé parallèlement à celui de l’aile dure de l’opposition. Il a accusé Jean-Charles Moise de jouer un double jeu. “L’opposition ne compte polémiquer à quiconque”, a laissé entendre Me André Michel.

L’opposition présentera une proposition de gouvernance lundi

Critiquant vertement le comportement de la Police et du pouvoir en place à l’égard des manifestants, le leader de Ayiti An Aksyon, Youri Latortue rêve déjà de l’après 7 février 2021. Savourant une prétendue victoire nationale à l’instar de ses frères de combat, il promet, au nom de la Direction Politique de l’Opposition, de présenter une proposition de gouvernance au pays le lundi 23 novembre 2020.

Régine Lamur, Ambassadeur nommé à Cuba, n’a pour boussole que les intérêts d’Haïti

Régine Lamur, traîne une carrière longue comme le bras au service du pays dans la diplomatie et l’administration publique. Sa nomination, par arrêté présidentiel du 16 novembre 2020, au poste d’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire à Cuba, est la preuve que l’administration Moïse/Jouthe croit toujours au travail qu’elle effectue depuis plus d’un an dans ce pays.

%d bloggers like this: