Friday, October 16, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Haïti : l’essentiel de l’actualité de ce samedi 8 février 2020

https://www.juno7.ht/wp-content/uploads/2020/02/AUD-20200208-WA0001.mp3 – Le parti Patriyot Rasanble Pou Sove Lakay (PARASOL) réputé proche du pouvoir en place, demande à l’exécutif de…

By Emmanuel Pucot Paul , in ACTUALITÉS , at February 9, 2020 Tags: ,

img


– Le parti Patriyot Rasanble Pou Sove Lakay (PARASOL) réputé proche du pouvoir en place, demande à l’exécutif de mettre en place un gouvernement d’union nationale composé de technocrates capables de faire face à la crise qui perdure. La voie du dialogue est donc secondaire pour Yvon Bonhomme, président du parti.

Haiti actualité 08-02-2020
Haiti actualité 08-02-2020

Plus loin, le PARASOL se questionne sur le fonctionnement de l’appareil étatique qui ne fait qu’opter, en grande partie, pour des gens incultes sans aucune préparation valable, parachutés dans les postes de décision par les membres du parlement et d’autres secteurs non identifiés. Le parti dit vouloir rompre avec cette manière destructrice de gouverner instituée dans le pays.

– Alors qu’elles devaient prendre fin le 7 février, les assises criminelles sans assistance de jury au Tribunal de première instance de Jacmel se prolongeront jusqu’au 20 de ce mois, avons nous appris. À la fin de ces assises, le doyen Wando Saint-Villier et le Commissaire du gouvernement, Me Lyonel Cherima lanceront des audiences criminelles spéciales sans assistance de jury en vue de juger d’autres personnes qui sont gardées en détention depuis des lustres.

– Plusieurs responsables du Ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle ont fait le point lors d’une conférence de presse sur l’organisation du Bacc permanent, prévue du 17 au 21 février prochain.

Ainsi, pas moins de 15 mille 452 candidats sont autorisés à prendre part à ces épreuves. Parmi ces candidats figurent des élèves du Nouveau secondaire (NS4) qui sont au nombre 4 mille 865. Il est par exemple interdit de porter des armes à feu ou d’utiliser des calculatrices programmables dans les salles d’examens.

– L’audition de la présidente du Syndicat de la Police Nationale d’Haïti, Yanick Joseph, a eu lieu hier vendredi 7 ferrier à l’Inspection Générale de la PNH à Delmas 2. Elle est reprochée d’avoir violé les règlements et disciplines de l’institution, selon son avocat, Jean Bonal Fatal. S’adressant à ses supporters à la suite de son audition, Yanick Joseph informe avoir défendu devant ses supérieurs le droit des policiers de monter leur syndicat conformément à la loi. Elle a encouragé les policiers à rester disciplinés.

– L’ancien président Michel Joseph Martelly, à l’occasion du 7 février, date marquant la chute des Duvalier, consacrée par la constitution de 1987 pour la prise de pouvoir de tout nouveau président élu démocratiquement, a publié sur sa page YouTube un message préenregistré qui retrace les occasions manquées par les différents dirigeants qui se sont succédé pour changer le destin du pays.

Pour cette date symbolique, M. Martelly affirme qu’au regard de ce que le pays a vécu, on doit agir autrement. « Nous avons perdu trop de temps. Le moment est venu de ne plus penser à nos intérêts personnels. Tout le monde doit prendre conscience», a-t’il déclaré. 

%d bloggers like this: