Friday, November 20, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Frontière RD-Haïti – L’article 10 de la Constitution dominicaine stipule que la frontière est « d’un intérêt suprême »

Tweet La frontière terrestre séparant la République Dominicaine d’Haïti, est la seule région de la République dominicaine qui figure unilatéralement…

By Rezo Nodwes , in ACTUALITÉS , at July 16, 2020 Tags: , ,

img

La frontière terrestre séparant la République Dominicaine d’Haïti, est la seule région de la République dominicaine qui figure unilatéralement dans les articles de la constitution, avec pour priorité qu’elle est « l’intérêt suprême » du pays.

Mercredi 15 juillet 2020 ((rezonodwes.com))–L’article 10 de la Constitution dominicaine détermine que la frontière domicano-haïtienne est d’un « intérêt suprême » en termes de sécurité, de culture et de développement durable, entre autres aspects. Tandis que, rappelons-nous que la première Constitution d’Haïti, celle de 1801 de Toussaint Louverture, était rédigée dans l’unique objectif d’assurer une gestion permanente de l’île entière, avec pour frontières la mer des Caraïbes et l’océan atlantique.

La loi 28-01 a également été créée pour renforcer ce développement frontalier, mais son application déséquilibrée a en quelque sorte affecté le processus de ses bénéfices pour le bien des familles et de la société frontalière.

Cette loi doit expirer en 2021, mais divers secteurs économiques, religieux, politiques et sociaux ont préconisé et mené des activités qui permettront de la prolonger de 20 ans, jusqu’en 2041, et que cette modification devrait inclure un équilibre pour la promotion du développement dans les provinces de la région frontalière. Entre-temps, les autorités haïtiennes n’y ont établi aucun plan structurel sauf le déploiement de stratagème pour garder aussi longtemps le pouvoir.

En ce sens, selon un média de la zone frontalière dominicaine, il est à espérer que les nouvelles autorités, notamment du pouvoir exécutif, dirigé par Luis Abinader, et du Congrès, renouvellent la « ley 28-01« , avec la participation active des législateurs frontaliers.

Il est important de souligner que la loi 28-01 crée une zone spéciale de développement frontalier, couvrant les provinces de Pedernales, Independencia, Elías Piña, Dajabón, Montecristi, Santiago Rodríguez et Bahoruco.

%d bloggers like this: