Saturday, October 10, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Flashback – Petro Caribe : »le budget de la construction du pont de Rivyè Ba à St-Louis du Nord est passé de $ 1.75 million sous Martelly à $7.1 millions sous Moise-Lafontant après 60 mois

Tweet lien original du texte du 12 juin 2019. Cinq ans pour construire ce petit pont valant le pesant d’or…

By Rezo Nodwes , in ACTUALITÉS , at June 8, 2020 Tags: , ,

img

lien original du texte du 12 juin 2019. Cinq ans pour construire ce petit pont valant le pesant d’or à l’Etat haitien…

Dimanche 7 juin 2020 ((rezonodwes.com)–Flashback–

Petro Caribe – $ 7 millions pour jeter un pont sur la rivière des Bas à Saint- Louis-du Nord : derniers décaissements $2,326,887.62 le 24 août 2017 et $ 1,372,244.72 le 26 janv. 2018


La Cour des Comptes a constaté des retards importants dans l’exécution des travaux. Plus de 60 mois se sont écoulés entre la date de signature du contrat du 28 décembre 2012 et les dates des 3 dernières factures (sans Résolution) remontent au 29 janvier 2016 (Martelly-Evans Paul), 24 août 2017 et au 26 janvier 2018 sous l’administration de Jovenel Moise et de Jack Guy Lafontant.

A travers 2 Résolutions prises en conseil des ministres les 21 décembre 2012 et 11 décembre 2013, selon la Cour des Comptes, le budget prévu pour financer le projet de construction pont (60 ml) sur la Rivière des Barres [ou Rivyè Ba] reliant Saint Louis du Nord à Anse-à-Foleur, devait totaliser $ 1,754,690.70 et les ordres de décaissement étaient passés les 25 février et 15 mai 2013.

Aucune résolution additionnelle n’a été prise pour financer le projet totalisant aujourd’hui $ US 7,018,762.80. Pourrions-nous être à la fois un « rouge frauduleux » et un «blanc comme neige» ? Seule une décision de justice peut conférer à une personne l’un ou l’autre titre

Mercredi 12 juin 2019 ((rezonodwes.com))–Le rapport officiel de la Cour des Comptes sur la dilapidation des $4 milliards de Petro Caribe, a révélé qu’ « en dépit du fait qu’un avenant ait été signé le 2 juin 2015 entre le
groupement Matière SAS et GMA Construction et le MTPTC pour prolonger le délai d’exécution des travaux de 14 mois, des retards de plus de 18 mois sont constatés dans l’achèvement des travaux
« .

Un audit visuel de la mise en œuvre de ce projet a été réalisé par la Cour des Comptes (voir photos en-dessous).

Selon la plus grande institution légale de contrôle financier du pays, les résolutions prises en conseil des ministres prévoyaient la construction d’un pont de 60 ml. Le devis estimatif fourni par le groupement Matière SAS et GMA Construction fait état, constate la CSC/CA, d’un pont de 154.80 ml (plus de 2 fois plus long). Ce qui pourrait expliquer l’augmentation du coût prévu pour la construction du pont.

La Cour a constaté l’existence d’un grand écart de cinq millions deux cent soixante quatre mille soixante douze et 10/100 dollars américains ($ US 5,264,072.10) entre le montant total de la résolution du 21 décembre
2012 soit un million sept cent cinquante quatre mille six cent quatre vingt dix et 70/100 dollars américains ($ US 1,754,690.70) et celui du contrat d’un montant de sept millions dix huit mille sept cent soixante deux et 80/100 dollars américains ($ US 7,018,762.80).

Aucune résolution additionnelle n’a été prise pour financer le projet, pourtant la dernière facture enregistrée porte la date du 26 janvier 2018. La Cour n’a pas pu retracer les paiements effectués pour les cinq dernières factures dans la documentation à sa disposition, mais l’analyse des décomptes physiques permet de constater une augmentation progressive de la masse des travaux.

%d bloggers like this: