Friday, September 4, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Flashback – Gonaives 1er janvier 2019 | Jovenel Moise : « 2019 sera une année de lutte acharnée contre la misère et également une année électorale »

Tweet Jovenel Moise a-t-il menti au Blanc dimanche à Santo Domingo ? Les déclarations de l’apprenti-dictateur Jovenel Moise, dimanche soir…

By Rezo Nodwes , in ACTUALITÉS , at August 17, 2020 Tags: , , ,

img

Jovenel Moise a-t-il menti au Blanc dimanche à Santo Domingo ?

Les déclarations de l’apprenti-dictateur Jovenel Moise, dimanche soir à l’Aéroport Toussaint Louverture à son retour de Santo Domingo, à savoir la tenue d’élections générales en 2020, ne sont que des répétitions après avoir essuyé une rebuffade, car l’annonce des élections à la carte Dermalog n’a soulevé ni en 2019 voire en 2020 aucun intérêt et d’autant plus, le président est gagnant d’avance.

Jovenel Moise aux Gonaives, le 1er janvier 2019 : « 2019 qui est une année de lutte acharnée contre la misère » sera également une année électorale où des prochaines joutes à organiser seront « libres, honnêtes et transparentes« .

Dimanche 16 août 2020 ((rezonodwes.com))–Flashback–https://rezonodwes.com/2019/01/01/gonaives-une-annee-en-surcroit-avec-des-elections-libres-honnetes-et-transparentes-preconise-jovenel-moise/

Gonaïves: une année en surcroît avec des élections « libres, honnêtes et transparentes » préconise Jovenel Moise

Sans jamais et même une seule fois, en 2018, citer « l’ affaire de Dermalog » à laquelle est associé le nom de Martine Moise, selon des parlementaires, le président Jovenel Moise, dans son discours du 1er janvier 2019 à Gonaives, opte déjà pour des élections « libres, honnêtes, transparentes et démocratiques« , alors que la corruption et l’impunité dénoncées, ont défini tout au long de 2018 les règles de jeu en Haïti


Gonaives, Jour de l’Indépendance, Mardi 1er Janvier 2019 ((rezonodwes.com))–L’année 2019 sera qui sera, selon le Chef de l’Etat, « une année de lutte acharnée contre la misère » « sera également une année électorale » où des prochaines joutes à la Dermalog à organiser seront « libres, honnêtes et transparentes« .

Le président qui mise sur la publication éventuelle d’une loi électorale, n’a dans son discours lu en direct, sur la Place d’Armes des Gonaives, parlé de la lutte effective contre la corruption et la tenue du procès PetroCaribe, et s’est contenté de rappeler que « 2019 sera une année décisive pour la nation« .

« L’entente est une nécessité et le dialogue n’est pas une option » s’est exclamé Jovenel Moise, qui a fait, depuis le 17 octobre 2018, son premier déplacement dans une grande ville de province et ce qui a également permis aux soldats de FAd’H, absents à Vertières le 18 novembre dernier, de défiler en ordre serré et rangé sur la Place d’Armes des Gonaives.

Une menace pèse sur la souveraineté nationale, a révélé M. Moise oubliant que des troupes étrangères, regroupées en 2004 sous la bannière de Minustah et depuis 2017, en Minujusth, accompagnent les policiers haïtiens et aident au renforcement d’un système judiciaire « corrompu et décrié », comme l’a stipulé mardi, le prélat des Gonaives, dans son homélie de circonstance.

A signaler que le mandat des membres de l’actuel CEP devrait longtemps arriver à terme, en vertu d’un décret électoral, une fois les résultats des élections tenues en novembre 2016, définitivement proclamés et les élus investis dans leurs fonctions.

%d bloggers like this: