Friday, November 20, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Flashback – 18 nov. 2018. Jovenel Moise a déserté Vertières : Céant tente d’expliquer les raisons

Tweet Tentatives d’explication de Céant, toute honte bue : « Notre absence de Vertières, « ce n’est pas chaque année qu’un président…

By Rezo Nodwes , in ACTUALITÉS , at November 19, 2020 Tags: , ,

img

Tentatives d’explication de Céant, toute honte bue : « Notre absence de Vertières, « ce n’est pas chaque année qu’un président se voit obliger d’aller là-bas » a affirmé dimanche le premier-ministre Jean-Henry Céant qui était venu féliciter les dirigeants de l’institution policière pour avoir accompli « un travail extraordinaire avec tout le professionnalisme » bien que le porte-parole admette un bilan partiel de 6 morts dans les rangs des pétro-manifestants 

Mercredi 18 novembre 2020 ((rezonodwes.com))–https://rezonodwes.com/2018/11/18/18-nov-le-gouvernement-a-deserte-vertieres-ceant-tente-dexpliquer-les-raisons/

Dimanche, 18 novembre 2018 ((rezonodwes.com))–On n’a jamais entendu une déclaration sur le vif d’un premier-ministre haïtien aussi incohérente et confuse, mis à part, bien entendu, les propos abracadabrants habituellement tenus par le Dr. Jack Guy Lafontant.

Pour le PM Céant, tantôt le gouvernement était présent à Vertières et en même temps absent par « stratégie« , car, a-t-il affirmé, « ainsi agit tout dirigeant responsable » néanmoins n’arrivant pas jusqu’à présent à freiner la décote de la gourde face au billet vert qui s’achète vendredi à 76 gourdes.

« Le gouvernement était à Vertières…il n’était pas présent à travers le premier-ministre, le président de la République » a indiqué le notaire Jean Henri Céant, poursuivant que « toutes les activités qui devaient avoir lieu à Vertières, ont été exécutées à la grande satisfaction de tous les Capois et de tous les haitiens en général« .

Le premier-ministre Céant qui n’a pas mentionné que les Capois ont compté dimanche leurs blessés et pleuré la mort par balle d’un jeune homme, lors des petro-manifestations, a toutefois rappelé que « le gouvernement pourrait choisir d’aller à Vertières n’importe quand« .

Maître Céant qui a évoqué à mainte reprises, que lui et le président Jovenel Moise ont constitué « un gouvernement responsable qui continue d’évaluer la situation » a pris « la décision idéale » de ne pas se rendre à Vertières qui, selon le constat d’un correspondant de presse régionale, avait l’aspect d’un lieu oublié et abandonné ce 18 novembre 2018.

%d bloggers like this: