Monday, October 19, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Fin du mandat présidentiel : le BINUH plaide pour une réforme constitutionnelle

La polémique autour de la fin du mandat du président Jovenel Moïse découle des ambiguités de la Constitution qui ne…

By Robenson Bertrand , in ACTUALITÉS POLITIQUES , at June 16, 2020 Tags:

img

La polémique autour de la fin du mandat du président Jovenel Moïse découle des ambiguités de la Constitution qui ne réflète pas la réalité et les besoins du pays, de l’avis du BINUH. L’organisation onusienne souligne aussi l’absence du Conseil constitutionnel qui pourrait arbiter le débat dans ce contexte particulier.

Rappelant toutefois qu’il n’a pas la vocation de se substituer aux institutions nationales, le BINUH plaide en faveur du respect du mandat des élus et l’organisation régulière d’élections en vue de l’alternance du pouvoir.

“L’organisation périodique d’élections libres, crédibles et transparentes, conformément aux échéances fixées par une constitution, garantissent le pluralisme politique et les libertés fondamentales consacrés dans les instruments internationaux ratifiés par Haïti”, argumente la structure de l’ONU.

Reconnaissant son l’impact négatif de la crise sur la vie nationale, le BINUH voit dans celle actuelle une opportunité unique offerte au pays pour “initier un cercle vertueux en rebâtissant des fondations solides et durables et en s’attaquant à l’un des nœuds gordiens qui entravent la marche en avant du pays”.

The post Fin du mandat présidentiel : le BINUH plaide pour une réforme constitutionnelle appeared first on Haiti24.

%d bloggers like this: